MaghrebNews

Libye : le gouvernement Al-Sarraj se dit rassuré sur le soutien Américain

WASHINGTON - Le vice-Premier Ministre du gouvernement Libyen reconnu par la communauté internationale, Ahmed Meitig, a affirmé vendredi à Washington avoir reçu des garanties quant au soutien des Etats-Unis, même s'il a appelé la diplomatie Américaine à redoubler d'efforts pour isoler Khalifa Haftar.

Libye : le gouvernement Al-Sarraj se dit rassuré sur le soutien Américain

WASHINGTON – Le vice-Premier Ministre du gouvernement Libyen reconnu par la communauté internationale, Ahmed Meitig, a affirmé vendredi à Washington avoir reçu des garanties quant au soutien des Etats-Unis, même s’il a appelé la diplomatie Américaine à redoubler d’efforts pour isoler Khalifa Haftar.

 Ce dernier, homme fort de l’est Libyen, a lancé début avril une offensive en vue de s’emparer de Tripoli, siège du Gouvernement d’Union Nationale (GNA) dirigé par Fayez Al-Sarraj, le seul reconnu par la communauté internationale.

« Avant de venir ici, il y avait beaucoup de rumeurs selon lesquelles les Etats-Unis ne soutenaient pas notre gouvernement », a reconnu Ahmed Meitig après des entretiens avec le département d’Etat et des parlementaires Américains.

« Je rentre à la maison avec un message différent : les Etats-Unis nous soutiennent en tant que gouvernement légitime de Libye », a-t-il affirmé à des journalistes.

Le département d’Etat Américain s’est toutefois montré prudent, appelant à la « stabilisation » du pays, à un « cessez-le feu à Tripoli et alentour », et à la reprise des négociations entre le Premier Ministre Al-Sarraj et le Maréchal Haftar.

Le vice-Premier Ministre du GNA a aussi exhorté Washington à utiliser son influence pour isoler Khalifa Haftar.

« Nous ne demandons pas de soutien financier ou militaire aux Etats-Unis. Nous avons besoin d’une aide diplomatique déterminée », a-t-il dit.

« Les Etats-Unis ont beaucoup d’amis et d’alliés dans la région, et ces amis et alliés des Etats-Unis s’ingèrent lourdement et fortement dans les affaires Libyennes », a-t-il déploré. « Nous voulons que les Etats-Unis adressent un message clair à ces pays, pour qu’ils restent à l’écart de la Libye ».

Aps

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :