InternationalMaghrebNews

Libye: attachement au plan Onusien, optimisme quant aux perspectives d’une solution politique

Libye: attachement au plan Onusien, optimisme quant aux perspectives d’une solution politique

L’envoyé spécial de l’ONU en Libye, Ghassan Salamé s’est dit optimiste quant aux “concertations sereines et constructives sur l’avenir de la Libye”, à quelques jours de l’annonce de la position de la Chambre des représentants libyenne (parlement) de la dernière mouture amendée de l’accord politique conformément à la feuille de route proposée par la mission de l’ONU qui avait exhorté les parties libyennes “à mettre un terme à la violence et à ne pas recourir au discours provocateur”.

L’envoyé spécial du secrétaire général de l’ONU en Libye, Ghassan Salamé a affirmé récemment avoir informé le conseil de sécurité sur la situation prévalant dans ce pays depuis sa nomination, se félicitant des “concertations pacifiques et constructives en cours sur l’avenir de la Libye”. La relance du processus politique avait insufflé “une nouvelle dynamique”, a-t-il ajouté.

Salamé a mis en avant l’évolution du processus de mise en oeuvre du plan d’action, citant la tenue de deux séances de la commission mixte de rédaction composée des membres de la chambre des représentants et du haut  conseil de l’Etat pour se mettre d’accord sur les amendements à introduire à l’accord politique libyen.

Dans ce sens, l’envoyé spécial de l’ONU a annoncé la tenue en avril prochain d’une conférence nationale regroupant “tous les acteurs libyens” pour l’adoption “d’une Charte nationale”, ajoutant que la possibilité de sa  tenue en Libye est examinée actuellement.

La conférence “donnera aux Libyens, venus de tout le pays, l’opportunité de se réunir en un seul lieu, de réaffirmer leur histoire nationale commune et de s’accorder sur les étapes à franchir” pour décider de l’avenir  politique du pays.

Salamé a présenté une nouvelle proposition au président de la chambre des représentants libyenne portant sur les amendements à introduire aux articles relatifs au pouvoir exécutif dans l’accord politique.

La chambre des représentants libyenne a annoncé qu’elle tranchera, cette semaine, la question de la mouture finale de l’amendement de l’accord politique actuellement en cours d’examen conformément à la feuille de route  lancée avant deux mois par la mission de l’ONU. Les amendements seront appliqués lors du prochain round de négociations.

Le porte-parole de la chambre des représentants libyenne, Abdallah Belhake a souligné mardi lors d’une séance formelle du parlement de Tobrouk au cours de laquelle il a été procédé au débat des initiatives proposées: la première présentée par la mission Onusienne et l’autre par des membres du parlement et membres du conseil d’Etat au Caire, de soumettre les deux initiatives au comité de dialogue pour examen. Un bilan définitif sera  présenté cette semaine à la chambre des députés pour vote.

“La décision inhérente à la mouture finale du comité de dialogue et la chambre des représentants concernant l’amendement de l’accord politique” sera émise cette semaine.

Plusieurs rounds ont lieu depuis près d’un mois en Tunisie pour l’amendement de certaines clauses de l’accord politique libyen signé il y a deux ans (17 décembre 2015) dans le cadre de la feuille de route proposée par l’ONU le 21 décembre dernier pour le règlement de la crise libyenne.

Le deuxième round de négociations pour l’amendement de l’accord a eu lieu avant deux semaines. Les délégations représentant le parlement et le conseil de l’Etat ayant participé au dialogue sont revenus pour se  concerter et émettre leur avis définitif sur les amendements approuvés.

La tripartite (Algérie-Tunisie-Egypte) réitère son attachement au dialogue et à l’accord politique pour le règlement de la crise en Libye

Dans le cadre des efforts des pays voisins pour le règlement de la crise en Libye, le ministre des Affaires étrangèresAbdelkader Messahel et ses homologues égyptien, Sameh Choukri, et tunisien, Khemaies Jihnaoui avaient réitéré mercredi dernier au Caire les positions constantes de leurs pays et les principes qui guident leur action commune pour soutenir les efforts visant le règlement de la crise libyenne, réaffirmant leurs attachement au dialogue et à l’accord politique comme seul moyen pour une sortie de crise en Libye

La rencontre de la tripartite qui s’est tenue à Alger en juin dernier avait permis de passer en revue les derniers développements survenus dans ce pays et d’examiner les facteurs susceptibles d’aboutir à un règlement rapide de la crise dans le cadre de l’accord politique libyen, signé le 17 décembre 2015.

Lors de leur réunion au Caire dans le cadre de l’initiative tripartie Algérie-Egypte-Tunisie, les trois ministres des Affaires étrangères avaient réitéré dans le “projet” de Déclaration du Caire pour le soutien du règlement de la crise en Libye, les positions constantes de leurs pays et les principes qui guident leur action commune pour le soutien des efforts de règlement de la crise libyenne, notamment la préservation de l’unité et de la stabilité de la Libye et de son intégrité territoriale, l’attachement au dialogue et à l’accord politique libyen comme seule solution à la crise, rejetant toute forme d’ingérence étrangère ou de recours à l’option militaire.

Les ministres ont salué les efforts consentis par l’envoyé Onusien en Libye, Ghassan Salamé, exprimant leur satisfaction quant à son plan politique pour résoudre la crise libyenne. Ils ont exhorté dans ce sens les parties libyennes “à faire preuve davantage de souplesse lors des négociations en cours en Tunisie et à aboutir à un consensus”, soulignant l’importance “de faire prévaloir les intérêts nationaux de la Libye au-dessus de toute considération”.

Les ministres ont passé en revue les efforts déployés par l’Algérie, l’Egypte et la Tunisie pour rapprocher les points de vue des parties libyennes et encourager l’adhésion aux efforts de l’envoyé Onusien, appelant ces dernières à “mettre un terme à la violence et à ne pas recourir au discours provocateur”.

Ils ont mis l’accent également sur “l’importance de réaliser une avancée dans le processus de règlement dans les plus brefs délais en prévision des élections législatives et présidentielle et de mettre un terme à la transition pour palier le vide politique et sécuritaire qui ne sert que les organisations terroristes qui veulent entraver le processus politique pour servir leurs intérêts restreints”.

Les trois ministres avaient tenu en septembre dernier, en marge des travaux de l’Assemblée générale des Nations unies, une réunion durant laquelle ils ont examiné le soutien à la solution politique en Lybie dans le cadre de la coordination tripartite entre l’Algérie, la Tunisie et l’Egypte, les efforts en faveur du consensus national libyen outre le soutien du rôle des Nations Unies dans le parrainage de la solution politique à la crise libyenne.

Au niveau international, les Etats Unis d’Amérique ont réitéré leur engagement d’oeuvrer au règlement de la crise que traverse la Libye depuis six ans, tandis que des rapports citent des pressions exercées par des pays européens sur la chambre des représentants libyenne en vue d’accélérer l’adoption de l’accord politique avant mi-décembre prochain.

John Sullivan, le secrétaire d’Etat adjoint américain a affirmé que son pays s’est engagé à oeuvrer avec la Libye et ses partenaires internationaux au règlement de la crise en Libye et contribuer au retour de la stabilité, tout en exprimant son soutien aux efforts de l’envoyé spécial Ghassan Salamé dans la réalisation d’un progrès dans le processus de réconciliation politique.

Le responsable américain a appelé la communauté internationale à “appuyer les efforts visant le règlement de la crise en Libye à travers le dialogue”, soulignant que son pays “croit toujours que l’accord politique libyen est le cadre idéal pour le règlement de la crise en Libye et la réalisation d’une transition pacifique dans ce pays et que toute tentative visant à imposer une solution militaire ou à saper la médiation Onusienne n’aboutirait qu’à la déstabilisation de ce pays”.

Aps

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voire aussi

Close
Close
Close