AlgérieEconomieNews

Libérer les comptes bancaires en devises

Libérer les comptes bancaires en devises

Par : Abdelkader DJEBBAR

C’est sous l’anonymat qu’un client du CPA s’est ouvert à nous en apprenant que les règles vont changer en ce qui concerne les comptes bancaires en devises étrangères.

« Un jour, j’ai tenté une expérience avec une agence du Crédit populaire d’Algerie. Je voulais déposer dans mon compte ouvert dans les années quatre-vingts, un certain montant en devises. C’était en 2010. Quel casse-tête! Quelle histoire!

« D’abord, il fallait justifier la provenance. Pas de problème, je suis résident à l’étranger, en Amérique du Nord. Donc j’étais en possession de dollars. Ensuite, il fallait dresser la liste des billets numérotés. Cela a nécessité plusieurs minutes. Entre temps, la file ne cessait de s’allonger derrière moi. Une fois ces étapes franchies, il fallait le visa du chef de service qui, lui de son côté, était sollicité par d’autres clients. Un véritable casse-tête!

« Mais à « cœur vaillant, rien n’est impossible » me disait le préposé au comptoir. Sauf qu’une fois l’argent déposé dans mon compte, j’apprenais qu’aucun retrait n’était possible avant 48 heures en admettant la disponibilité des fonds en US dollars. Incroyable mais vrai! » Mais ce temps-là est révolu.

Juin 2018, le directeur de la Banque d’Algérie évoque « l’inclusion financière liée à l’épargne en devises ». Il est clair que l’on veuille, à tout prix, capter le maximum d’argent en circulation, surtout les devises fortes.Un nouveau dispositif va être mis en place par la Banque d’Algérie pour renforcer la collecte des devises des particuliers par le système bancaire, a appris mercredi l’APS auprès de responsables de la Banque d’Algérie.

On rappelle que « les personnes physiques nationales résidentes et non résidentes ainsi que les personnes physiques étrangères résidentes et non résidentes disposent du droit d’ouvrir des comptes en devises en Algérie et ce, en application de la Loi et ses textes d’application dont notamment le Règlement de 2009 relatif aux comptes devises personne physiques de nationalité étrangère résidentes et non résidentes et des personnes morales non résidentes, et le Règlement de 2016 fixant le seuil de déclaration d’importation et d’exportation de billets de banques et/ou instruments négociables libellés en monnaies étrangères librement convertibles par les résidents et les non résidents ».

Ce dispositif législatif et réglementaire « consacre le droit aux personnes physiques résidentes et non résidentes d’ouvrir librement des comptes dans une monnaie étrangère librement convertible, sans aucune autorisation préalable », poursuivent-ils.

L’alimentation de ces comptes, sans limitation de montant, s’effectue par le versement de monnaies étrangères librement convertibles. Dans ce sens, les titulaires des comptes devises « jouissent de la liberté de disposer de leurs avoirs en devises à concurrence du montant logé dans leurs comptes, pour tout transfert vers l’étranger et/ou tout retrait en espèces destiné à l’exportation matérielle ».

Aussi, les comptes devises ouverts en Algérie au profit des personnes physiques résidentes et non résidentes et/ou de nationalité étrangère résidentes et non-résidentes, peuvent  être mouvementés librement au débit ou au crédit, dans le cadre des dispositions de la réglementation des changes.

À ce titre, le gouverneur de la Banque d’Algérie appelle les banques de la place,  à la nécessité de promouvoir l’inclusion financière de cette catégorie d’épargnants, à l’instar des épargnants en monnaie nationale, « par la levée des différentes contraintes n’ayant pas de raison d’être et liées à l’ouverture des comptes, à l’alimentation et au fonctionnement des comptes et à la justification de l’origine des fonds ».

A.D

 

 

 

 

 

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :