L’hyperinflation en Turquie coûte près de 300 millions d’euros de bénéfices à ING

L’hyperinflation en Turquie oblige ING à déprécier ses actifs dans ce pays. Cela coûte à ING 277 millions d’euros de bénéfice net. La banque a tout de même enregistré un résultat de près de 1,2 milliard d’euros, selon la présentation des chiffres du deuxième trimestre.

Il y a des limites à la hauteur de l’inflation avant qu’une banque ne doive prendre des mesures d’un point de vue comptable. « Si l’inflation est trop élevée, vous devez évaluer vos actifs différemment », a expliqué un porte-parole d’ING. ING possède également une banque en Turquie.

Les taux d’intérêt plus élevés ont permis à ING de réaliser un meilleur résultat. « Nous avons mis de côté de l’argent supplémentaire parce que nous nous attendons à ce que tout ralentisse sur le plan économique », a-t-il déclaré.

Lire aussi:  L'inflation dans la zone euro continue d'augmenter et bat un nouveau record

D’autre part, ING a pu remettre de l’argent qui avait été mis de côté auparavant en raison de la crise du corona et de la guerre en Ukraine. Il en fallait moins pour la « caisse noire ».

Related articles

Share article

Derniers articles

L’acteur de « Batgirl » qualifie le patron de Warner Bros. de lâche et d’imbécile.

Alors que le film avait déjà été (en grande partie) tourné, Warner Bros. Discovery, dirigé par le PDG David...

Bande-annonce « Bandit » sur le tristement célèbre Bandit volant

La première bande-annonce a été dévoilée pour Bandit, un nouveau film d'Allan Ungar basé sur l'histoire vraie du tristement...

Un acteur espère une suite de « Prey » avec un super-héros célèbre.

Pourrait-il arriver que le DC Extended Universe ou le Chevalier Noir-aura un croisement avec la trilogie de la Prédateur-Franchise...
Lire aussi:  Les Néerlandais continuent de commander en masse des produits d'épicerie et des repas.