L’heure est à l’ouverture…

L’heure est à l’ouverture

Par : Abdelkader DJEBBAR

Nombreux sont ceux qui retiennent non sans grosses difficultés leur souffle face à la situation économique que traverse le pays. Selon des experts et des membres du gouvernement, « la situation est tellement claire qu’elle devient de plus en plus difficile à gérer, à maîtriser. D’autant que le plus dur reste à venir à en croire la toute dernière déclaration du Premier Ministre au lendemain d sa réunion  avec les partis proches du président de la République.

Aujourd’hui, on n’hésite plus. Il ne faut plus discutailler. L’heure est à l’action car la situation semble aller de mal en pire. L’on s’attend à ce que devienne encore plus claire dimanche lorsque le Premier Ministre aura à défendre le Plan d’action de son gouvernement, un plan qui a fait couler beaucoup d’encre, un plan qui a délié de nombreuses langues, les unes pour le soutenir, les autres pour le rejeter.

Mais c’est à l’Assemblée nationale de trancher dimanche ou dans les quelques jours qui suivront. Et c’est aussi au Sénat de valider le tout. Alors là et seulement là que les choses prendront les couleurs pour tenter d’aller de l’avant et laisser les citoyens lâcher leur souffle retenu jusqu’à présent.

Il est vrai qu’il y a tellement de remue-menage que les avis changent du jour au lendemain. Ce qui était positif risque de devenir négatif et l’inverse semble tout aussi vrai, tout aussi possible qu’il est urgent que chacun balaie le seuil de sa maison pour que la main dans la main les choses sérieuses de la vie quotidienne soient le reflet de la majorité qui veut une vie meilleure.

Hier, Ouyahia a fait une déclaration qui ne permet à personne de rêver. Autant dire que l’heure est assez sérieuse pour reprendre le fil de ses idées non exprimées comme de l’eau de roche mais juste à demi-mot.

« J’adresse aux Algériens un message d’espoir et de sérénité politique reposant sur des bases réalistes que nous aurons l’occasion d’expliquer ultérieurement », a-t-il déclaré.. En évoquant des « bases réalistes », Ouyahia semble préparer l’opinion à des annonces douloureuses qui pourraient intervenir dès dimanche. Le moment est à la réflexion et à l’action pour préparer la sortie de la crise économique.

A.D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *