AlgérieCanadaCultureEtats-UnisNews

« Les yeux de Mansour » traduit aux USA

Le roman "Les yeux de Mansour" de l'écrivain Algérien Ryad Girod a été traduit et publié aux Etats-Unis sous le titre "Mansour's Eyes", annonce l'éditeur Américain "Transit Books" sur son site de vente en ligne.

« Les yeux de Mansour » traduit aux USA

Montréal par : Abdelkader DJEBBAR

Le roman « Les yeux de Mansour » de l’écrivain Algérien Ryad Girod a été traduit et publié aux Etats-Unis sous le titre « Mansour’s Eyes », annonce l’éditeur Américain « Transit Books » sur son site de vente en ligne.

Le roman dans sa version traduite vers l’Anglais par Chris Clarke n’est pour le moment disponible à la vente qu’en format numérique alors que le livre en version papier est quant à lui annoncé pour le 14 juillet prochain. Sorti en Algérie en 2018 aux éditions Barzakh, « Les yeux de Mansour » avait reçu le Grand Prix Assia Djebar du roman avant d’être publié en 2019 en France.

Ce roman interroge notre époque à travers les yeux de Mansour, un « idiot magnifique », descendant de l’Emir Abdelkader qui perd progressivement ses capacités intellectuelles. Il vit en Arabie Saoudite où il fait fortune comme d’autres expatriés avant que la maladie n’ait raison de son cerveau.

Condamné à mort pour hérésie, Mansour, innocent et coupable à la fois, illustre la figure sacrificielle et convoque les grands maîtres soufis dans une longue marche funèbre relatée par son ami et qui va d’une histoire d’amour atypique et innocente vers une mise à mort publique.

Né en 1970 à Alger où il vit et travaille, Ryad Girod est professeur de mathématique, il a enseigné à Ryad et à Paris. Il est l’auteur de deux récits « Ravissement » (2008) et « La fin qui nous attends» (2015).

A.D

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :