MaghrebNews

Les Tunisiens attendus aux urnes aujourd’hui dimanche pour des élections législatives

TUNIS- Les Tunisiens retournent aux urnes aujourd’hui dimanche pour des élections législatives afin de renouveler les députés de l'Assemblée des Représentants du Peuple (ARP, Parlement), une semaine avant la tenue du second tour de la Présidentielle.

Les Tunisiens attendus aux urnes aujourd’hui dimanche pour des élections législatives

TUNIS- Les Tunisiens retournent aux urnes aujourd’hui dimanche pour des élections législatives afin de renouveler les députés de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP, Parlement), une semaine avant la tenue du second tour de la Présidentielle.

Le vote pour les législatives en Tunisie a déjà débuté vendredi dans les six circonscriptions de l’étranger en vue d’élire 18 des 217 députés à l’ARP, selon l’Instance Supérieure Indépendante pour les Elections (ISIE).

La communauté Tunisienne à l’étranger continuera à voter dans 384 bureaux jusqu’à dimanche.

Les sept millions d’électeurs Tunisiens ont l’embarras du choix pour ces deuxièmes élections législatives depuis la Constitution de 2014 : 15.000 candidats pour 217 sièges, et une multitude de Partis sans clivages clairs.

Les grandes familles politiques, minées par des luttes de pouvoir, se présentent en ordre dispersé, comme pour la Présidentielle du 15 septembre.

Les résultats préliminaires des législatives sont attendus le 9 octobre, a-t-on indiqué.

Selon des sondages officieux, le Parti crée en juin par l’homme d’affaires Nabil Karoui +Qalb Tounes+ qui a fait campagne en proposant un plan de lutte contre la pauvreté, pourrait être le premier Parti au Parlement.

En prévision de ces élections, le porte-parole du Secrétaire Général des Nations Unies a appelé vendredi à ce que les législatives et Présidentielles en Tunisie soient « pacifiques et transparentes ».

« Nous appelons à ce que la tenue des élections le 6 octobre pour le Parlement et pour le second tour des élections Présidentielles prévu le 13 octobre 2019 soit pacifique et transparente », a indiqué vendredi le bureau des Nations Unies à Tunis.

 « Nous prions instamment tous les concernés à garantir l’égalité des chances pour tous les candidats, dans le plein respect du droit Tunisien et des prérogatives du pouvoir judiciaire. Nous rappelons aux autorités et aux candidats leur responsabilité d’assurer des élections pacifiques et de régler toute plainte par le biais de la justice », souligne la même source.

Pour rappel, le second tour de la Présidentielle Tunisienne prévu le 13 octobre opposera l’universitaire indépendant, Kais Saied, à l’homme d’affaires incarcéré, Nabil Karoui, poursuivi pour fraude fiscale et blanchiment.

A l’issue du premier tour du scrutin Présidentiel le 15 septembre, Kais Saied, était arrivé en tête avec 18,4% des voix, devant M. Karoui qui avait rassemblé 15,58%.

Aps

Montrer plus
Error, no Ad ID set! Check your syntax!

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :