Les trois grandes banques ajustent leur taux d’épargne

ABN AMRO veut cesser de verser des intérêts négatifs sur l’épargne, a annoncé la banque mardi. Ce faisant, ABN AMRO rejoint ING, qui avait précédemment annoncé qu’elle cesserait de le faire. La troisième grande banque, Rabobank, a récemment annoncé qu’elle pratiquerait moins d’intérêts négatifs, sans indiquer qu’elle y mettrait fin.

Dans les trois banques, les titulaires de comptes de plus de 100 000 euros ont dû payer des intérêts sur leurs économies pendant un certain temps. ABN a maintenant annoncé qu’elle allait augmenter le taux d’intérêt de -0,5 à -0,25 pour cent au début du mois d’août. En octobre, le taux d’intérêt passera de -0,25 à 0 pour cent.

Si les banques réduisent aujourd’hui leurs taux d’intérêt négatifs, c’est parce que la Banque centrale européenne (BCE) a annoncé qu’elle allait également augmenter le taux d’intérêt. Il s’agit des intérêts que les banques reçoivent lorsqu’elles déposent de l’argent à la BCE.

Lire aussi:  Brussels Airlines annule des vols, les pilotes de SAS veulent faire grève

Ces intérêts sont actuellement encore négatifs, ce qui signifie que les banques doivent payer des intérêts. Mais la BCE a déjà annoncé qu’elle relèverait ce taux en deux étapes, en juillet et en septembre, bien que la forme que prendra cette deuxième hausse ne soit pas encore tout à fait claire.

Les augmentations de la BCE créent une marge de manœuvre pour que les banques réduisent également leurs taux d’intérêt négatifs. Cependant, ABN déclare qu’elle ne relèvera son taux d’intérêt en octobre que si la BCE fait de même en septembre.

Pour ceux qui ont moins de 100 000 euros d’épargne dans ces banques, rien ne changera. Ils ne payaient pas d’intérêts négatifs de toute façon.

Lire aussi:  Le bitcoin perd un cinquième de sa valeur en deux jours

Related articles

Share article

Derniers articles