AlgérieEconomieNews

Les subventions à l’ordre du jour

Les subventions à l’ordre du jour

Par : Abdelkader DJEBBAR

Toute la question de la réforme des subventions semble refaire surface au niveau du Ministère des Finances. Et le grand point d’interrogation réside dans le fait de savoir « quoi supporter et comment supporter ». D’où l’indispensable concertation à tous les niveaux en élargissant le dialogue national afin d’éviter les faux pas.

Le ministère des Finances a apporté dimanche des clarifications sur la politique des subventions en soulignant que « s’il y a nécessité de revoir les dispositifs de soutien actuels, la révision ne sera pas précipitée et ne sera pas appliquée de manière systématique et indiscriminée ».

De son côté le parti du premier ministre Ouyahia, le RND, ne partage pas l’avis «de certains ministres» dont celui des Finances Abderrahmane Raouya, qui ont annoncé la fin des subventions pour certains produits en 2019. C’était en fin de semaine. C’est ce qu’a affirmé le porte-parole du parti. La question a été abordée lors de la réunion du bureau national du RND.

Chihab rappelle que « si le parti appelle depuis quelques années à la nécessité d’arriver à une meilleure maitrise de la répartition des subventions», et à un meilleure ciblage «des aides de l’État», il pense qu’on « ne sera pas prêt à faire ce pas en 2019».

Par conséquent, poursuit le RND, « l’année 2019 ne connaitra pas un changement en terme des subventions accordées par l’État »

Le soutien de l’Etat aux ménages et à l’économie a représenté, sur la période 2012-2016, une part de plus en plus élevée avoisinant 27% du PIB en moyenne.

« L’analyse de la structure des subventions, à partir des résultats de l’Enquête-consommation effectuée, a montré que les subventions profitent plus aux catégories les plus nanties qu’aux catégories de bas revenus » (Ministère)

Dès lors, « ce mécanisme généralisé de subventions, outre son coût excessif pour la collectivité, ne répond plus aux objectifs de réduction des inégalités et de protection des populations les plus vulnérables », fait-il valoir.

Compte tenu de ce constat, « le besoin de réformer le système de soutien des prix s’impose comme un impératif économique », soutien le Ministère des Finances.

Toutefois, explicite-t-il, « s’il y a nécessité de revoir les dispositifs de soutien systématique en vigueur, la révision ne sera pas précipitée et ne sera pas appliquée de manière systématique et indiscriminée ».

Dans tous les cas, poursuit le Ministère des Finances, « aucune mesure ne sera mise en œuvre sans étude préalable et sans une large concertation ».

L’objectif demeure « la protection des catégories sociales les plus nécessiteuses en explorant toutes les options qui permettent d’opérer des transferts ciblés au profit des ménages les plus vulnérables ».

Dans ce sens, le ministère fait savoir que le soutien des produits énergétiques (électricité, gaz, carburants…) « absorbe 60% des ressources consacrées par les pouvoirs publics aux subventions qui ne passent pas par le budget de l’Etat, alors même que ce sont les catégories les plus favorisées qui en profitent le plus ».

C’est pourquoi, souligne-t-il, « une révision éventuelle des prix concernerait d’abord ces produits (énergétiques) avec le souci constant de préserver le pouvoir d’achat des couches les plus démunies ».

Pour rappel, les transferts sociaux ont atteint 1.625 milliards de dinars en 2017 contre 1.239 milliards de dinars en 2010.

Le RND ne partage pas l’avis «de certains Ministres» dont celui des Finances Abderrahmane Raouya, qui ont annoncé la fin des subventions pour certains produits en 2019.

A.D

 

 

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :