News

Les révélations sombres de l’ex-épouse du pirate de l’air d’EgyptAir

Les révélations sombres de l’ex-épouse du pirate de l’air d’EgyptAir

 L’ex-femme de l’homme sus pecté d’avoir détourné un avion de la compagnie EgyptAir en début de semaine a rompu son silence. Elle parle aujourd’hui de son mariage comme du «chapitre le plus sombre» de sa vie.

«EN QUOI ÇA ME CONCERNE ?»

 Marina Paraschou est catégorique. Seif al-Din Mohamed Mostafa, que certains ont voulu présenter comme une personne désespérée mais animée par un amour inconsidéré pour son ex, est en réalité un individu sans coeur. Dans une interview accordée au journal Phileleftheros, elle explique qu»’une grand partie des médias a parlé d’une démarche romantique venant d’un homme qui ne cherchait rien d’autres qu’à parler à sa femme». Or, ce portrait du pirate de l’air ne pouvait «pas être plus éloigné de la réalité. Ils (les médias – ndlr) auraient une opinion autre s’ils savaient l’homme qu’il était vraiment». Leurs 7 années de mariage ont été désastreuses, pour elle mais aussi pour sa famille. Elle prend pour exemple la mort de leur fille. Quand elle l’a appelé de Chypre pour lui apprendre la nouvelle, il lui a répondu «En quoi ça me concerne ?». «Je peux vous l’assurer, il n’a jamais eu la moindre affection pour moi ou les enfants, à la fois quand il vivait à Chypre et quand il nous a quittés».

PANIQUE DANS LES AIRS

 Mardi dernier, Le pirate de l’air a fait croire qu’il portait une ceinture d’explosifs pour contraindre le pilote d’un Airbus A-320 de la compagnie nationale Egypt’Air reliant Alexandrie au Caire de se diriger vers Chypre, à environ 500 km des côtes égyptiennes. Ont suivi six heures de tension sur l’aéroport de Larnaca (sud) pour les 55 passagers et les membres d’équipage qui ont été progressivement libérés. Le pirate de l’air a en particulier exigé que son ex ;épouse, une Chypriote avec laquelle il a eu plusieurs enfants, vienne à l’aéroport pour qu’il lui remette une lettre. Il a finalement décidé de se rendre. Il a été placé en détention provisoire pour huit jours par un tribunal chypriote.

 

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :