Les pensions pourraient augmenter en 2023 grâce à la hausse des taux d’intérêt

Les ratios de financement des cinq plus grands fonds de pension ont augmenté le trimestre dernier, principalement en raison de la hausse des taux d’intérêt. ABP, PME, PFZW, PMT et bpfBOUW examinent maintenant s’ils peuvent augmenter les pensions l’année prochaine, ont annoncé les fonds jeudi.

Le taux de couverture indique combien d’argent un fonds de pension doit avoir au moins dans ses coffres pour pouvoir faire face à ses obligations actuelles et futures. L’ABP, le fonds de pension des fonctionnaires, a vu son taux de couverture passer à 122,7 %.

« Il n’est plus possible pour la plupart des participants de suivre. Les marchés financiers sont en mauvaise posture, les mots « récession » et « crise » reviennent régulièrement, et pourtant le ratio de financement augmente et la situation financière d’ABP s’améliore. Cela a tout à voir avec la hausse des taux d’intérêt. Cela s’explique par le fait que nous devons conserver moins de liquidités pour faire face à nos obligations », explique Harmen van Wijnen, président du conseil d’administration.

À la fin de cette année, l’ABP examinera si les pensions peuvent être augmentées en 2023. Au début de ce mois, le fonds de pension a déjà augmenté les pensions de 2,39 %.

PME, le fonds de pension pour les personnes travaillant dans l’industrie métallurgique et technique, commencera à indexer les pensions de ses employés maintenant que le taux de couverture est passé à 112,4 %. En novembre, le fonds examinera si les pensions peuvent être à nouveau augmentées en 2023.

Lire aussi:  Première convention collective importante ouverte : l'industrie de la maintenance gagne 10,3 % | Économie

Les pensions peuvent être augmentées avec un taux de couverture de 105 %.

Les fonds de pension sont autorisés à augmenter leurs pensions s’ils ont un taux de couverture de la police, c’est-à-dire la moyenne des taux de couverture réels des douze derniers mois, de 105 %. Jusqu’à récemment, ce pourcentage était de 110 %.

Le ratio de couverture du Pensioenfonds Zorg en Welzijn (PFZW) est passé à 113,0 %. « Nous espérons sincèrement que nous pourrons augmenter à nouveau les pensions le 1er janvier 2023. Mais cela reste très incertain pour le moment », déclare Joanne Kellermann, présidente du conseil d’administration.

Le Pensioenfonds Metaal en Techniek (PMT) a un ratio de couverture de 109,3 %. Grâce à la hausse des taux d’intérêt, le PMT a pu annoncer au début du mois une indexation de 1,29 % à compter du 1er octobre 2022. « En novembre, conformément à la réglementation, nous examinerons à nouveau si l’indexation est possible à partir du 1er janvier 2023 », a indiqué le fonds.

Lire aussi:  Le gaz des gazoducs Nord Stream ne fuira plus dans la mer Baltique ce week-end | Economie

Le conseil d’administration de bpfBOUW veut augmenter les pensions pour la deuxième fois cette année. Au 1er janvier, les pensions étaient déjà indexées de 1,76 %. Il est maintenant prévu de les augmenter de 2,57% supplémentaires le 1er juillet. Le fonds de pension de l’industrie de la construction a vu son niveau de financement augmenter à 137 % au cours du dernier trimestre.

Related articles

Share article

Derniers articles

L’ancien directeur de KLM Pieter Elbers reçoit toujours une indemnité de départ | Economie

Pieter Elbers, qui a quitté ses fonctions de dirigeant de KLM le 1er juillet, recevra toujours une indemnité de départ de la compagnie où...

Rire d' »Avatar » avant la deuxième partie

En décembre 2022, treize ans après l'original, le prochain volet d'Avatar sortira enfin. Intitulé Avatar : Le chemin de...

Tout ne devient pas plus cher : ces dix choses sont en fait devenues moins chères | Economie

Les chiffres de l'inflation ne mentent pas et, dans notre esprit, tout devient plus cher. Pour beaucoup de choses, c'est le cas. Mais pas...

Cet événement surprenant de Marvel a été un choc pour plus de gens

La star de Marvel Elizabeth Olsen affirme que la production d'Infinity War était si mystérieuse que toute la troupe...

Les dommages causés à Nord Stream selon la Suède sont probablement dus à un sabotage grossier | Economie

Un sabotage grossier des gazoducs Nord Stream 1 et 2 est le scénario le plus probable, selon les enquêteurs suédois. Les Suédois mènent une...