Les pêcheurs peuvent être rachetés prochainement après le feu vert de Bruxelles

Les pêcheurs qui ne veulent plus utiliser leurs filets pourront bientôt demander à bénéficier d’un régime de restructuration. La Commission européenne a annoncé lundi qu’elle avait approuvé ce régime, d’un montant de 155 millions d’euros.

L’argent provient de la réserve dite d’ajustement au Brexit, un pot européen destiné à amortir les coups les plus durs du Brexit. Le départ du Royaume-Uni de l’Union européenne a affecté les pêcheurs néerlandais car il a modifié les possibilités de pêche.

Le groupe d’intérêt Vissersbond a déclaré à Lakoom Info le mois dernier que le plan de restructuration suscitait beaucoup d’intérêt. Pas tant à cause du Brexit, mais surtout parce que la pêche est très chère maintenant. En raison du prix élevé du carburant, il est tout simplement trop coûteux pour de nombreux pêcheurs de prendre la mer.

Lire aussi:  TUI déplace temporairement des vols de l'aéroport de Schiphol vers Bruxelles

En plus d’une perte de revenus, les pêcheurs doivent également faire face à des problèmes tels que les défections d’équipage qui en résultent. Dans la pêche, l’équipage ne reçoit pas un salaire horaire fixe, mais généralement une part du rendement pêché.

On ne sait pas encore quand le régime de subventions sera ouvert. Bruxelles a annoncé que la fenêtre du dispositif restera ouverte jusqu’en janvier 2024.

Related articles

Share article

Derniers articles

Lire aussi:  La Russie exporte plus d'un quart de gaz en moins que l'année dernière