Les Néerlandais continuent de commander en masse des produits d’épicerie et des repas.

Depuis la crise de Corona, les Néerlandais sont de plus en plus nombreux à se faire livrer des produits d’épicerie, des repas et des boîtes à repas à domicile. L’année dernière, ces entreprises de livraison ont enregistré un chiffre d’affaires cumulé de 3,9 milliards d’euros, soit une augmentation de pas moins de 278,6 % par rapport à 2019. Cela inclut les livraisons des supermarchés ordinaires, selon l’enquête menée mercredi par le FoodService Institute Netherlands (FSIN) auprès de cinq cents entreprises alimentaires de notre pays.

« Nous pensons que le marché total de la livraison va continuer à croître de 5 à 10 % par an. Il représente déjà près de 11 % du marché alimentaire total. La livraison est désormais un marché mature », déclare Inga Blokker, directrice de la FSIN.

L’explosion de la livraison de repas, d’épicerie et de colis-repas n’est pas seulement perceptible dans la rue, mais se reflète également dans les dix entreprises qui ont connu la plus forte croissance l’année dernière. Ce secteur est mené par Uber Eats et Deliveroo, suivis de près par les deux services de livraison de SPAR et PLUS, le service de livraison de repas et de boîtes repas Uitgekookt et le supermarché en ligne Picnic.

Les livraisons flash, en particulier, ont connu une croissance rapide pendant la crise corona. Gorillas a été le premier joueur aux Pays-Bas et a débuté à Amsterdam en janvier de l’année dernière. Flink et Getir ont suivi peu après et Zapp est également arrivé dans la capitale. Ensemble, ils ont réalisé un chiffre d’affaires de 184,4 millions d’euros l’année dernière.

Lire aussi:  Le canal de Suez brièvement bloqué par un pétrolier en panne

Les supermarchés habituels font déjà un usage considérable de ces services rapides. Jumbo, par exemple, a conclu un partenariat stratégique avec Gorillas. En outre, Albert Heijn et Coop ont récemment annoncé qu’ils livreraient leurs produits d’épicerie le plus rapidement possible via d’autres plateformes telles que Thuisbezorgd.nl et Deliveroo.

Le comportement des consommateurs a considérablement changé

Selon M. Blokker, le comportement des consommateurs a considérablement changé ces dernières années. « Nous nous sentons chassés en tant que société, c’est la raison principale de toutes ces livraisons. Les gens n’ont pas envie de cuisiner à la dernière minute ou de se rendre au supermarché pour faire leurs courses. Et pendant la crise de Corona, les livraisons n’ont fait qu’augmenter parce que les restaurants, par exemple, n’avaient pas d’alternative. »

M. Blokker s’attend à une grande bataille de rachats sur le marché de la livraison dans les années à venir. « Par exemple, il ne restera qu’une ou deux entreprises de livraison flash. Il n’y a tout simplement pas de place pour cinq joueurs. »

Lire aussi:  Le canal de Suez brièvement bloqué par un pétrolier en panne

Gorillas et Getir ont récemment annoncé qu’ils licenciaient des centaines de personnes. Les entreprises de livraison flash ont levé des milliards de dollars auprès d’investisseurs à risque pour leur déploiement rapide, mais elles font à peine des bénéfices, selon la FSIN. Gorillas a déjà indiqué qu’elle allait passer de l' »hypercroissance » à « une voie claire vers la rentabilité ».

Les cinq cents entreprises alimentaires de notre pays ont réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires de 49,9 milliards d’euros. Les 140 entreprises d’hôtellerie et de restauration ont réalisé ensemble un chiffre d’affaires de 1,8 milliard d’euros.

Related articles

Share article

Derniers articles

L’Office européen de lutte antifraude enquête sur les activités de lobbying de Neelie Kroes | Economie

L'Office européen de lutte antifraude (OLAF) va enquêter sur les activités de lobbying de l'ancienne commissaire européenne Neelie Kroes. C'est ce que rapporte le...

Plus de sacs plastiques jetables en vente à Kruidvat et Trekpleister | Economie

Les pharmacies Trekpleister et Kruidvat cesseront de vendre des sacs en plastique jetables à partir de la semaine prochaine. Les clients qui ne portent...

L’inflation en Allemagne et en Belgique à un niveau très élevé | Economie

L'Allemagne et la Belgique connaissent également une hausse de l'inflation. Chez nos voisins de l'Est, l'inflation a atteint 10 % en glissement annuel ce...