Les matières premières plus chères et la hausse des prix de l’énergie tuent les entrepreneurs du secteur de l’hôtellerie et de la restauration.

Les entrepreneurs du secteur de l’hôtellerie souffrent considérablement de la hausse des prix de l’énergie, selon un tour d’horizon réalisé par Lakoom Info. Certains entrepreneurs sont confrontés à la montée en flèche des prix de l’énergie. Dans le même temps, les matières premières sont de plus en plus chères et les loyers augmentent, note l’association professionnelle Koninklijke Horeca Nederland (KHN).

Dans le même temps, il y a une pénurie de personnel et les entrepreneurs doivent payer des salaires plus élevés pour attirer et retenir le personnel. « Tout cela alors que la plupart des entrepreneurs du secteur de l’hôtellerie sont confrontés à de gros problèmes de trésorerie, qu’il y a peu d’argent à investir et que le chiffre d’affaires est insuffisant pour rattraper les arriérés », a déclaré un porte-parole.

Michael van der Putten, entrepreneur de l’entreprise de restauration Deplanu à Haarlem, affirme que les prix de l’énergie sont trois fois plus élevés qu’auparavant. « Mais les prix de la bière et du vin ont également augmenté de manière significative. Le personnel est également difficile à trouver. Et quand les gens postulent pour un emploi, ils demandent plus d’argent. Nous répercutons un peu les prix sur le consommateur, mais pas trop lourdement. »

Les opérateurs du secteur de l’hôtellerie et de la restauration sont donc confrontés à d’énormes augmentations de prix et, comme toutes les autres entreprises, ils adaptent leur politique de prix en conséquence. Ils doivent finalement répercuter ces coûts. « Mais les entrepreneurs constatent que ces énormes augmentations de coûts peuvent difficilement être répercutées sur les clients, voire pas du tout. Ils restent alors naturellement à l’écart. Il est donc nécessaire que le gouvernement s’adapte financièrement aux besoins des entrepreneurs, afin qu’il soit toujours possible de faire des affaires dans le secteur de l’hospitalité », estime KHN.

Lire aussi:  Le Cabinet insiste sur la réduction du budget pour les soins de district et de médecine générale

Un simple verre coûte désormais deux fois plus cher ».

François in Albon, directeur général du Benelux du producteur de boissons Bacardi, révèle qu’il s’agit d’augmentations de coûts considérables. « Un simple verre coûte désormais deux fois plus cher et les coûts énergétiques ne cessent également d’augmenter », dit-il.

« Ensuite, le secteur est également confronté à une pénurie de personnel. Certains de nos partenaires doivent donc fermer leurs portes plus souvent en semaine, parfois deux jours par semaine. Les consommateurs finissent par payer plus cher pour un cocktail. »

Les entrepreneurs du secteur de l’hôtellerie et de la restauration craignent des problèmes encore plus importants à la suite de la fuite des mesures relatives au pouvoir d’achat que le cabinet devrait annoncer le jour du budget. La facture risque de retomber principalement sur les entrepreneurs.

Lire aussi:  Les taux hypothécaires au plus haut depuis plus de huit ans | Économie

KHN demande donc au cabinet de compenser la hausse des coûts énergétiques des particuliers ainsi que des entrepreneurs des PME et de réduire les charges patronales.

Related articles

Share article

Derniers articles

Comment jouer au blackjack ?

Le blackjack est un jeu de cartes très prisé aussi bien dans les établissements de jeux en ligne que physiques. À l’instar des autres...

La toujours belle Eva Mendes a une « mauvaise journée capillaire » sur des photos Insta.

La toujours belle Eva Mendes a une "mauvaise journée capillaire" sur les photos Insta ... du moins c'est ce...

La bande-annonce IMAX « Ant-Man et la Guêpe : Quantumania » en dit plus sur le petit super-héros.

Il y a quelques jours, la nouvelle bande-annonce du film Marvel Ant-Man and The Wasp : Quantumania a été...

Les Huit Montagnes » conquiert les cœurs des salles d’art et d’essai en Belgique et aux Pays-Bas

L'année écoulée a été un grand succès pour le cinéma belge. Après Zillion et Fermer Les chiffres de fréquentation...

Ce film de premier ordre que personne ou presque ne connaît, mais qui vaut vraiment la peine d’être vu.

Pendant 4 ans, Leonardo DiCaprio a été avec la très belle Camila Morrone. Cependant, elle est bien plus qu'un...