L’engouement pour Salvio au Mexique

Après avoir accepté d’innombrables selfies à l’aéroport d’Ezeiza, Eduardo Salvio s’est reposé des flashs pendant le vol de près de dix heures vers Mexico, mais dès qu’il a posé le pied à Benito Juárez, l’éblouissement est réapparu. A son arrivée au Mexique, Toto a été accueilli par une foule venue rencontrer le tout nouveau renfort des Pumas.

Après avoir échoué à trouver un accord avec Boca pour le renouvellement de leur cautionnement, Salvio a finalement opté pour l’une des offres qu’il a reçues en attendant une nouvelle proposition de la part des Xeneize. Il a donc fait ses valises, s’est envolé pour le Mexique et… Salvio devrait être présenté officiellement à son nouveau club dans les prochaines heures, où il signera un contrat de deux saisons.

Chez les Pumas et dans tout le Mexique, Salvio est déjà annoncé comme l’une des plus grandes stars du marché pour l’Apertura 2022 et l’accueil a été à la hauteur. Entre les photos, les salutations, les cadeaux, les autographes et les maillots, Toto s’est frayé un chemin parmi les fans et a déjà envoyé un message à tous les membres de l’université.

« C’est une nouvelle aventure pour moi dans ma carrière, donc je suis heureux d’être ici », a-t-il commencé à dialoguer avec la presse, venue elle aussi accueillir la nouvelle star du football mexicain. « Andrés Lillini a eu une influence sur mon arrivée. J’ai pu lui parler il y a quelques jours, du projet, du club et de l’équipe et cela m’a beaucoup aidé à prendre une décision ».Il a parlé du contact qu’il a eu avec le DT des Pumas.

En revanche, à propos de son arrivée en Liga MX, il a déclaré : « C’est un football très compétitif, beaucoup de joueurs veulent jouer ici, donc je suis très heureux d’être ici. J’ai les meilleures attentes, je viens pour enrichir l’équipe. Je viens pour gagner. Partout où je suis passé, j’ai eu la chance de gagner des titres et cela ne changera pas. Ici, je viens pour gagner des choses.

Si Toto manquera le premier match du tournoi contre Tijuana, les Pumas l’attendent déjà pour le prochain match contre Leon, qui aura lieu dimanche prochain en déplacement.

Le reproche de Salvio à Boca avant de se rendre au Mexique.

Après avoir échoué à trouver un accord pour renouveler son contrat avec Boca et juste avant de se rendre au Mexique pour rejoindre les Pumas UNAM, Eduardo Salvio a rompu son silence en adressant quelques reproches au Conseil du football : « Il y avait toujours la possibilité de partir, car l’offre de renouvellement a pris beaucoup de temps. Cela fait partie de cela, le club veut une chose, le joueur en veut une autre et il n’y a pas eu d’accord ».

La réalité est que Toto n’avait pas vraiment envie de parler après n’avoir pas pu se mettre d’accord sur sa continuité à Boca. Parce qu’au fond, il ne va pas bien. Son intention a toujours été de rester au club, mais il y a eu un manque de dialogue tout au long de cette année, la proposition faite par le conseil d’administration sur l’expiration de son contrat n’a pas prospéré et, avec peu de temps pour négocier, il a décidé de partir après trois ans.

Lire aussi:  Regard de De Paul et salutation à la mariée
Lire aussi:  Les fans de Mineiro ont attendu Hulk pour exiger de meilleurs résultats

Aurait-il pu continuer ? Oui, il aurait pu, en acceptant sans objection la proposition de xeneize. En fin de compte, bien qu’il ait reçu plusieurs offres du football mexicain et aussi de la Major League Soccer aux États-Unis, Toto a apprécié l’appel du DT argentin Andrés Lillini pour expliquer pourquoi il le voulait dans son équipe. Et le chouchouage a payé et il a opté pour les Pumas.

Mais la présence de la presse à l’aéroport d’Ezeiza l’a amené à reconnaître la raison de son départ et à dire quelques mots d’adieu : « C’est tout bon, je souhaite le meilleur aux garçons. J’ai attendu Boca jusqu’à la fin, c’est pourquoi je n’avais rien conclu avec un autre club. J’ai toujours dit à mon agent que je voulais attendre Boca jusqu’au dernier jour. Mais maintenant, je suis heureux de prendre un nouveau départ et de vivre une autre aventure dans ma carrière. »

« Pour moi, c’était un rêve et un privilège de porter le maillot du club que j’ai soutenu toute ma vie. Je pars avec quatre titres, de nombreux matchs, des buts. J’ai beaucoup apprécié et je pars heureux. La reconnaissance du peuple, c’est parce que j’ai bien fait les choses, parce que chaque fois que j’ai joué pour Boca, j’ai tout donné. J’aime le club et je suis un fan de Boca. Je serai encouragé depuis le Mexique », a ajouté l’attaquant d’Ezeiza. Il a également eu une rencontre fortuite avec l’ancien président Daniel Angelici.

Related articles

Share article

Derniers articles

En Russie, ils démontent maintenant les avions pour les pièces.

Les compagnies aériennes russes démontent les avions pour...

Le prix du bitcoin reste ferme malgré l’annonce de sanctions contre Tornado Cash.

Le site Le prix du bitcoin reste stable et se consolide entre 22 500 et 24 500 dollars depuis quelques semaines. et semble ne...

La famille Tolkien nie l’implication de Peter Jackson dans la série « Le Seigneur des Anneaux ».

Peter Jackson a déclaré la semaine dernière que bien qu'il ait été initialement approché par Amazon pour s'impliquer quelque...

Thor a un record Marvel Studios qui ne peut être battu

Chris Hemsworth a établi un record qui ne peut être battu. Thor est l'un des premiers Avengers, et est...