EuropeNews

Législatives britanniques : les conservateurs perdent la majorité, les travaillistes progressent

Législatives britanniques : les conservateurs perdent la majorité, les travaillistes progressent 

LONDRES – Le Parti conservateur britannique a perdu sa majorité absolue à la Chambre des communes en obtenant 311 sièges aux législatives de jeudi, contre 330 dans la chambre dissoute, les travaillistes ont décroché 28 sièges supplémentaires, selon les résultats partiels donnés vendredi par la BBC.

La Première ministre britannique, Theresa May, n’a pas réussi à atteindre les 326 sièges qui lui auraient permis de sauvegarder la majorité même si elle se trouve en tête des résultats. Les médias britanniques parlent déjà d’un “échec”, les conservateurs de “désastre”, l’opposition lui demande de démissionner.

Elle avait convoqué des législatives anticipées pour renforcer sa position dans les négociations de sortie de Londres de l’Union européenne qui démarreront le 19 juin.

Le leader du Labour Party, Jeremy Corbyn, donné largement perdant dans les premiers sondages du scrutin, a décroché 260 sièges, gagnant 64 sièges supplémentaires, selon les résultats partiels. Jeremy Corbyn a déclaré que Theresa May “a perdu des sièges conservateurs, perdu des voix, perdu le soutien et la confiance. C’est assez pour qu’elle parte et laisse la place à un gouvernement vraiment représentatif”.

Les libéraux démocrates ont décroché 12 sièges, le Parti national écossais (SNP) en a gagné 35, perdant ainsi 19 sièges qu’il avait dans l’ancienne assemblée.

Avec ces résultats, confirmant un parlement suspendu, le parti conservateur devra négocier des alliances afin de pouvoir former un gouvernement. Les sièges restés en ballotages ne devraient pas changer les scores, selon les analystes à Londres.

Les négociations pour former des coalitions risquent de retarder le début des négociations sur le brexit avec l’UE, prévues le 19 juin.

L’autre option évoquée par les médias est que les conservateurs échouent à former un gouvernement de minorité ou de coalition. Une alliance entre les travaillistes, le SNP les libéraux démocrates est envisageable. Dans ce cas, Jeremy Corbyn sera Premier Ministre.

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :