FranceNews

L’égalité Femmes-Hommes : Macron annonces les grandes causes national

L’égalité Femmes-Hommes :

Macron annonces les grandes causes nationale.

Synthèse par : Mohammed CHOUAKI

Emmanuel Macron a détaillé le plan gouvernemental de lutte contre les violences et pour l’égalité femmes-hommes :

« Harcèlement de rue, prise en charge des victimes de violences, éducation… »

En ce samedi 25 novembre, jour de lutte contre les violences faites aux femmes, Le Président de la République Emmanuel Macron a prononcé un discours très attendu au cours duquel il a déclaré vouloir faire de l’égalité entre les femmes et les hommes la “grande cause du quinquennat”.

Après avoir fait observer une minute de silence pour les 123 femmes tuées par leur conjoint ou ex-conjoint en 2016, Emmanuel Macron  a détaillé un plan organisé autour de trois grands axes :

  • “L’éducation et le combat culturel en faveur de l’égalité ;
  • Un meilleur accompagnement des victimes ;
  • Un renforcement de l’arsenal répressif.”

Le Président Emmanuel Macron a   assuré que le budget du secrétariat d’Etat à l’égalité entre les femmes et les hommes serait augmenté pour en 2018 pour “atteindre son plus haut niveau”

Les crédits attribués dans le budget à la lutte contre les violences faites aux femmes sont   déjà en hausse de 13 %. Il sera sanctuarisé sur toute la durée du quinquennat”, a précisé le Président.

“Dès 2018, dans toutes les écoles”, il sera créé  un “module d’enseignement et de prévention consacré à la lutte contre le sexisme et les violences” a t’il déclaré.

En que qui concerne  la pornographie sur internet, Emmanuel Macron a évoqué notamment qu’il souhaitait “étendre les pouvoirs du Conseil supérieur de l’audiovisuel” en 2018 afin qu’il régule aussi les vidéos sur internet et les jeux vidéo afin de lutter contre “les contenus qui peuvent fragiliser ou conduire à la violence contre les femmes”.

“J’ai une conviction personnelle que je veux vous partager, nous devons aligner l’âge de consentement sur celui de la majorité sexuelle, à 15 ans, par souci de cohérence et de protection des mineurs”, a déclaré Emmanuel Macron.

Il a également annoncé l’allongement du délai de prescription de 20 à 30 ans pour les crimes sexuels sur mineurs.

Dans son discours, Emmanuel Macron a confirmé la création   d’un “délit d’outrage sexiste” punissant le harcèlement de rue, qui sera.

“Les femmes ne peuvent pas en République avoir peur de sortir” et que “la rue ne peut pas être leur enfer quotidien” a-t-il ajouté en précisant que ce délit sera une des priorités de la future police du proximité.

Emmanuel Macron à déclaré aussi qu’il souhaitait créer dès 2018, dans les centres hospitaliers, des unités spécialisées dans la prise en charge globale du psychotrauma”.

“Dix de ces unités seront créées en France métropolitaine dans les mois qui viennent à titre pilote” a-t-il ajouté

Macron a aussi précisé  que “les soins psychotraumatiques […] pourront être pris en charge par la sécurité sociale”.

M.CH

 

 

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :