L’Edito de Mr CHOUAKI Mohammed

L’Edito : Algérie : Le Peuple déterminé

Rien n’a été laissé au hasard en ce vendredi exceptionnel. Tout a été minutieusement préparé pour que le Peuple se prononce en son âme et conscience. Et tous en chœur criaient haut et fort « ni Abdelaziz, ni Ouyahia »

L’Edito :

Algérie : Le Peuple déterminé

Lille par : Mohammed CHOUAKI

Rien n’a été laissé au hasard en ce vendredi exceptionnel. Tout a été minutieusement préparé pour que le Peuple se prononce en son âme et conscience.Et tous en chœur criaient haut et fort « ni Abdelaziz,ni Ouyahia ».

Ils étaient des centaines de milliers à s’exprimer contre un cinquième mandat familial. En ce vendredi, les 45% des « 20 ans » n’ont connu que  les  Bouteflika, surtout l’aîné et son cadet. Mais, l’écrasante majorité rejette l’idée de re-Bouteflika et sont donc tout simplement contre le renouvellement du mandat.

Un peu partout, les citoyens défilent pacifiquement mais le plus sérieusement pour que cesse la mascarade et plusieurs hommes politiques de l’opposition sont présents aussi bien dans les rues de la capitale qu’ailleurs à travers le pays.

Partout, on se donne la main pour consolider et renforcer l’idée du renouveau. Les services de sécurité largement déployés à travers le pays semblent dépassés par les événements. Les manifestants demandent plus en plus le retrait de la candidature de Bouteflika. C’est dire tout le ras-le-bol qu’éprouve l’écrasante majorité du Peuple.

À défaut d’un retrait pur et simple de la candidature de Abdelaziz Bouteflika, rien n’est impossible et d’ores et déjà certaines spéculations tournent autour d’un report des élections.

“Je me demande si l’issue ne réside pas dans le report d’un ou deux mois maximum, pas à l’infini, afin de réunir toutes les conditions de démocratie et de transparence”, disait lundi à TSA Louisa Hanoune, secrétaire générale du Parti des travailleurs.

À Alger, la présence de Djamila Bouhired n’est pas du tout passée inaperçue aux côtés des manifestants qui demandent que Bouteflika ne brigue pas de nouveau mandat. Il y avait aussi des cadres militants du FLN dans les nombreuses foules…

N.R

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :