L’eau refait surface

L’eau refait surface

Par : Abdelkader  DJEBBAR

L’eau refait surface dans les bureaux et pour le Ministre en charge il est grand temps de refaire surface sur le terrain pour répondre aux besoins de la population sans cesse croissante. Pour ce faire, le Ministre Hocine Nacib, a exigé des responsables locaux du secteur à plus de mobilisation et d’engagement pour l’amélioration de la qualité du service public de l’eau.

Ces orientations ont été données lors d’une réunion tenue en fin de semaine à Alger entre le ministre et les différents intervenants locaux dans la gestion du service public de l’eau potable, notamment ceux des wilayas ayant enregistré des difficultés dans l’alimentation en eau potable durant la saison estivale 2017.

A ce propos, M. Nacib a rappelé les conclusions de la réunion de novembre dernier consacrée à la préparation de la saison estivale 2018, et a ainsi instruit les responsables du secteur à prendre toutes les dispositions nécessaires afin de permettre aux populations de passer l’été et le mois de Ramadhan prochains “dans des conditions décentes en matière d’alimentation en eau potable et pallier aux éventuels perturbations qui pourraient survenir”.

Pour la mise en œuvre des plans d’action arrêtés, le ministre a insisté sur l’organisation des regroupements régionaux et la poursuite des réunions d’évaluation périodique.

Le Ministre a insisté sur le recours à la micro-entreprise notamment dans les wilayas qui connaissent des déficits en effectifs d’intervention.

Concernant le deuxième axe, il porte sur l’obligation d’achever et de mettre en service, avant le mois de Ramadhan 2018, le programme de développement prioritaire identifié et confié dans le cadre de la maîtrise d’ouvrage déléguée, et dont l’impact concernera plus de 3 millions d’habitants à travers plusieurs wilayas, a poursuivi le ministre.

Quant au troisième point, il consiste, selon lui, à la prise en charge, dans le cadre des Programmes communaux de développement (PCD), en liaison avec les autorités locales, le renforcement en Alimentation en eau potable (AEP) des agglomérations secondaires et les zones rurales et le redéploiement des ressources locales au profit de ces zones après mise en services des grands projets.

Pour atteindre ces objectifs dans les délais requis, M. Necib a appelé les directeurs “à plus d’engagement, de responsabilité et de mobilisation”.

Il a, dans ce contexte, insisté sur “l’obligation d’achever les projets en cours de réalisation dans leurs délais en rappelant qu’aucun retard ne sera toléré”.

Par ailleurs, le ministre a rappelé les investissements colossaux consentis par l’État, sous la haute autorité du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, dans la réalisation des infrastructures de mobilisation et de transfert des ressources en eau.

A.D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *