Le terrorisme et nous

Le terrorisme et nous

Par : Madiambal Diagne
Président international

Tout était prêt : le programme du symposium, l’organisation générale… Les intervenants dont l’expérience devait nourrir nos débats autour de ce thème majeur : “Médias, Paix et Sécurité”. Le Burkina Faso, le “Pays des hommes intègres”, devait nous accueillir, et notre section de l’UPF mettait déjà les petits plats dans les grands pour faire de ces journées du 28 au 31 mars un grand moment de réflexion, de propositions, mais aussi de convivialité.
Et puis, une nouvelle fois, les assassins, ces terroristes aveugles et fous, ont frappé Ouagadougou.
Notre premier réflexe a été de joindre nos amis burkinabés, pour les assurer de notre solidarité.
Puis vient le temps de la réflexion, partagée par le bureau international de l’UPF consulté en urgence.
Nous avions deux options : maintenir la tenue du symposium au dates prévues, en nous appuyant sur notre volonté de ne pas céder, jamais, aux assassins. Ou bien chercher une solution, qui pourrait permettre que nos travaux, surtout sur cette question dramatiquement d’actualité, puissent se tenir dans les meilleures conditions, c’est à dire à une autre date ou peut être dans un autre lieu.
Nous avons choisi cette dernière solution. Pour être le mieux à même de répondre dans nos médias à ces actes barbares en menant une réflexion sans contraintes ni pression.
Nous avions rendez vous au Burkina Faso pour parler de nos pratiques journalistiques face au terrorisme. Nous en parlerons. Dans des conditions assurant la sécurité de toutes et de tous.
Nous consultons depuis trois jours nos différents interlocuteurs de l’Etat, des représentations diplomatiques, de nos sponsors. Nous vous ferons connaître très vite notre décision, qui sera je le répète fondée sur notre double volonté de ne pas céder aux pressions et d’assurer un excellent déroulement de nos travaux.
Nous serons mieux armés après nos travaux pour faire reculer par une information équilibrée et documentée, vérifiée et transparente, le terrorisme assassin.

M.D

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *