Le slogan « CO2 ajusté » de Shell est également trompeur selon le comité du code de la publicité.

Shell continue de tromper les consommateurs sur la possibilité de compenser les gaz à effet de serre émis par leurs voitures, selon le comité néerlandais du code de la publicité (RCC). La compagnie pétrolière et gazière ne peut pas utiliser le slogan « Faites la différence ». Compenser les émissions de CO2″, constate la commission.

Le slogan initial était « Faites la différence. Roulez neutre en CO2 », mais Shell n’a pas pu prouver que les clients pouvaient compenser entièrement les émissions de gaz à effet de serre avec un paiement supplémentaire de 1 centime d’euro par litre d’essence.

Après que le RCC ait déterminé que Shell était trompeur, la société a modifié le slogan. Greenpeace, Advertising Fossil Free et un citoyen ont alors déposé une nouvelle plainte contre Shell auprès du Comité.

Shell ne peut pas justifier son affirmation

Le mot « compensation » indique la « réparation des dommages causés », estiment les plaignants. Le RCC considère le slogan de Shell comme une « revendication environnementale absolue ». Pour l’étayer, l’entreprise devra fournir « des preuves solides, indépendantes, vérifiables et généralement reconnues ».

Selon le RCC, les preuves apportées par la multinationale sont insuffisantes. « Shell n’a pas démontré qu’elle était absolument certaine que la compensation intégrale et permanente du CO2 par les projets forestiers était garantie. »

Lire aussi:  La Cour des comptes estime que les milliards d'euros alloués au marché du logement n'ont pas permis de construire des logements supplémentaires.

Advertising Fossil Free estime que le jugement aura également des « conséquences majeures » pour d’autres entreprises qui « prétendent compenser leurs dommages climatiques par des projets de compensation du CO2 ». Avec la décision du RCC sur le slogan de Shell, les critiques peuvent déposer des plaintes contre d’autres publicités comportant des allégations similaires.

La commission a déjà réprimandé Shell

Ces dernières années, Shell a été plus souvent réprimandée par le comité du code de la publicité. Les décisions du comité ne sont pas contraignantes, mais sont suivies par les annonceurs dans 96 à 97 % des cas, selon la Advertising Code Foundation.

Lire aussi:  Rabobank annonce une baisse trimestrielle de ses bénéfices en raison de la guerre en Ukraine et de la hausse des prix

Si une entreprise ne tient pas compte de cette décision, elle sera inscrite sur une « liste de non-conformité » et un rapport sera envoyé à l’Autorité des consommateurs et du marché (ACM). Cette agence gouvernementale peut enquêter et imposer des amendes.

Qu’est-ce que le Comité du Code de la publicité (CCP) ?

  • Le RCC évalue les publicités conformément au code néerlandais de la publicité.
  • En cas de plainte, l’organisation examine si les publicités sont trompeuses, par exemple.
  • Les décisions du RCC indépendant ne sont pas contraignantes, mais les entreprises s’y conforment souvent.

Related articles

Share article

Derniers articles

C’est presque pareil, sauf pour le nom : Starbucks en Russie s’appelle désormais Stars Coffee.

En Russie, les anciennes succursales reconverties de la...

Gaby Blaaser ne porte plus rien sur ses photos Insta.

De Spangas à Bons moments, mauvais moments et de Snuff le chien et le château fantôme à Casanova. Nous...

Les organisations caritatives ne peuvent pas ouvrir de compte chez ING en raison du manque de personnel

Les associations et fondations, y compris les organisations...

Un nouveau film sanglant « Jurassic World » avec de l’action classée R est en route !?

Le réalisateur Colin Trevorrow était responsable de la relance en 2015 de la série Jurassic Park-Franchise. Il l'a ensuite...