Etats-UnisMoyen OrientNews

Le Secrétaire Général de l’ONU s’engage à continuer à protéger les Palestiniens

Le Secrétaire Général de l’ONU s’engage à continuer à protéger les Palestiniens

NEW YORK (Nations Unies) – Le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres s’est engagé à continuer à protéger les civils Palestiniens, en dépit d’une situation de plus en plus difficile.

Dans un rapport adressé à l’Assemblée Générale sur la question de la protection des Palestiniens, qui a été rendu public lundi, M. Guterres a déclaré qu’après plus de 50 ans d’occupation militaire israélienne, les Palestiniens de Cisjordanie et de la bande de Ghaza restaient particulièrement vulnérables à la violence, à l’intimidation, à la perte de leurs propriétés ou de leurs revenus, et à diverses violations du droit international humanitaire et des droits de l’Homme.

La conjonction d’une occupation militaire prolongée, de menaces sécuritaires permanentes, d’institutions politiques faibles et du blocage du processus de paix rend la protection des Palestiniens extrêmement complexe sur les plans politique, juridique et pratique, indique le rapport.

Il est crucial que les efforts actuels de l’ONU pour assurer la protection, la sécurité et le bien-être des Palestiniens soient maintenus et renforcés, notamment à la lumière des problèmes financiers auxquels font actuellement face les agences humanitaires et d’aide au développement sur le terrain, selon le rapport.

“J’appelle tous les Etats membres à renforcer leurs contributions financières et leur soutien politique à ces efforts”, a déclaré M. Guterres dans le rapport.

Il est crucial que l’ONU redouble d’efforts pour promouvoir une solution politique durable au conflit entre les Palestiniens et les Israéliens, car une telle solution est la seule manière de parvenir à une véritable protection des Palestiniens, a-t-il affirmé.

“Cette tragédie montre qu’il est urgent de relancer le processus de paix. Ce n’est qu’en parvenant à une solution à deux Etats, vivant l’un à côté de l’autre dans la paix, la sécurité et la reconnaissance mutuelle, avec El Qods comme capitale d’Israël et de l’Etat de Palestine, et après résolution par la négociation de toutes les questions de statut final, que les aspirations légitimes des deux peuples pourront être réalisées”, a indiqué le secrétaire général dans son rapport.

Aps

 

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close