AlgérieNews

Le Président Tebboune : « l’Algérie pleure l’un de ses défenseurs et grands Hommes »

ALGER - Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a affirmé lundi dans un message de condoléances suite au décès du Général de Corps d'Armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-Ministre de la Défense Nationale, chef d'Etat-major de l'Armée Nationale Populaire (ANP), que l'Algérie pleure l'un de ses défenseurs et de ses grands Hommes et piliers".

Le Président Tebboune : « l’Algérie pleure l’un de ses défenseurs et grands Hommes »

ALGER – Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a affirmé lundi dans un message de condoléances suite au décès du Général de Corps d’Armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-Ministre de la Défense Nationale, chef d’Etat-major de l’Armée Nationale Populaire (ANP), que l’Algérie pleure l’un de ses défenseurs et de ses grands Hommes et piliers ».

 « Il est, parmi les croyants, des hommes qui ont été sincères dans leur engagement envers Allah. Certains d’entre eux ont atteint leur fin, et d’autres attendent encore, et ils n’ont varié aucunement », a écrit le Président de la République à l’entame de son message de condoléances.

« C’est avec une profonde tristesse et affliction que j’ai appris le décès du vaillant Moudjahid et leader Ahmed Gaïd Salah, avec la disparition duquel l’Algérie pleure l’un de ses grands Hommes et de ses fils dévoués », a-t-il affirmé, ajoutant que le défunt « un des piliers de l’Etat, a servi l’Algérie avec un sens élevé de sacrifice et de dévouement en étant un modèle pour sa génération, parmi les militaires et les civils, et un exemple à suivre pour les générations futures ».

« Il était, paix à son âme, un courageux chef militaire, un homme au cœur pur et généreux, un patriote voué au service de sa partie, clairvoyant dans sa gestion et d’une disponibilité inégalée dans sa défense, en toutes circonstances », a souligné le chef de l’Etat.

Homme d’honneur et de parole, Ahmed Gaïd Salah était imprégné de convictions nationalistes et de positions républicaines immuables. Il était un homme croyant et pieux, qui n’a jamais varié (ni dans sa foi, ni dans son engagement) », a-t-il poursuivi.

« Face à cette tragédie, les mots ne peuvent exprimer notre sentiment et ne nous pouvons que nous remettre à la volonté de Dieu. Adieu cher frère et grand dirigeant. Adieu le Lion. Tu as été pour l’Algérie un fidèle protecteur et pour l’Etat un sincère conseiller, des années durant. Ton long parcours et ta perspicacité avérée demeureront une référence pour nous et nos successeurs. Félicitations pour ta place au Paradis parmi les martyrs et ceux qu’Allah a gratifié de ses bienfaits et entourés de sa grâce éternelle », a écrit le chef de l’Etat dans son message de condoléances.

En cette douloureuse circonstance, je ne puis que me résigner à la volonté d’Allah a-t-il ajouté à l’adresse de la famille du défunt, dont il partage, a-t-il dit la peine et la tristesse.

« A tous les membres de la famille du défunt, à ses compagnons au sein de l’Armée Nationale Populaire, digne héritière de l’Armée de Libération Nationale et à l’ensemble du peuple Algérien, j’adresse mes sincères condoléances, priant Le Tout-Puissant de nous combler du courage et de la patience des pieux et de rétribuer le défunt pour ses actions au service de sa patrie », a-t-il conclu citant le verset « O toi, âme apaisé, retourne vers ton Seigneur satisfaite et agrée, entre donc parmi mes serviteurs, et entre dans Mon Paradis ».

« A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournerons ».

Aps

 

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :