Sport

Le président du FC Barcelone mis en examen pour fraude fiscale

Un juge espagnol a mis en examen mardi 03 Février 2015 le président du FC Barcelone Josep Maria Bartomeu pour une fraude fiscale présumée liée au transfert de Neymar, dans un dossier où sont déjà inculpés son prédécesseur Sandro Rosell et le club. Dans son arrêt, obtenu par l’AFP, le juge d’instruction Pablo Ruz, de l’Audience nationale de Madrid, convoque le président du Barça en tant que mis en examen le 13 février pour qu’il explique le défaut de paiement de 2,8 millions d’euros d’impôts sur un versement de 5 millions au joueur brésilien, en rémunération de son embauche en 2013. Lundi, le parquet avait demandé au juge enquêtant sur le transfert de Neymar de renvoyer devant un tribunal le FC Barcelone et son ex-président Sandro Rosell, notamment pour des délits fiscaux présumés. L’un des procureurs de l’Audience nationale, juridiction spécialisée dans les dossiers complexes, José Perals Calleja, estime que Rosell pourrait s’être rendu coupable de deux délits fiscaux, comme le club, et aussi d’un délit «social » en lien avec le recrutement de la star brésilienne en 2013. Le parquet considère qu’il existe des indices selon lesquels le transfert de Neymar a coûté davantage que les 57 millions d’euros notifiés au fisc et inscrits dans les comptes du club en 2012-2013.

Montrer plus
Error, no Ad ID set! Check your syntax!

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sport

Le président du FC Barcelone mis en examen pour fraude fiscale

Un juge espagnol a mis en examen mardi 03 Février 2015 le président du FC Barcelone Josep Maria Bartomeu pour une fraude fiscale présumée liée au transfert de Neymar, dans un dossier où sont déjà inculpés son prédécesseur Sandro Rosell et le club. Dans son arrêt, obtenu par l’AFP, le juge d’instruction Pablo Ruz, de l’Audience nationale de Madrid, convoque le président du Barça en tant que mis en examen le 13 février pour qu’il explique le défaut de paiement de 2,8 millions d’euros d’impôts sur un versement de 5 millions au joueur brésilien, en rémunération de son embauche en 2013. Lundi, le parquet avait demandé au juge enquêtant sur le transfert de Neymar de renvoyer devant un tribunal le FC Barcelone et son ex-président Sandro Rosell, notamment pour des délits fiscaux présumés. L’un des procureurs de l’Audience nationale, juridiction spécialisée dans les dossiers complexes, José Perals Calleja, estime que Rosell pourrait s’être rendu coupable de deux délits fiscaux, comme le club, et aussi d’un délit «social » en lien avec le recrutement de la star brésilienne en 2013. Le parquet considère qu’il existe des indices selon lesquels le transfert de Neymar a coûté davantage que les 57 millions d’euros notifiés au fisc et inscrits dans les comptes du club en 2012-2013.

Montrer plus
Error, no Ad ID set! Check your syntax!

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :