Le Président Bouteflika appelle les Algériens à aller de l’avant sur la voie du développement

Le Président Bouteflika appelle les Algériens à aller de l’avant sur la voie du développement

TAMANRASSET – Le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika a affirmé dimanche que le peuple Algérien doit aller de l’avant sur la voie du développement en s’appuyant sur les constantes historiques nationales, qui l’ont rassemblé et uni dans le passé et le présent.

“En cette journée nationale du Chahid, nous devons renouveler la détermination à aller de l’avant, tous ensemble, sur la voie du développement de notre pays, en s’appuyant sur les constantes historiques nationales, qui ont rassemblé et uni notre peuple pour le sacrifice dans le cadre de la glorieuse révolution nationale et même avant à travers les résistances populaires et le mouvement national”, a indiqué le chef de l’Etat dans un message, à l’occasion de la commémoration de la journée nationale du Chahid (18 février), lu en son nom par le ministre des moudjahidine, Tayeb Zitouni.

l’occupation coloniale, le déclenchement de la révolution et le recouvrement de la souveraineté nationale grâce aux sacrifices du peuple algérien et le sang des chouhada dont s’est abreuvé chaque mètre de cette chère patrie”, a poursuivi le président Bouteflika, qui s’est dit convaincu que “l’unité du peuple algérien et de la Nation est aujourd’hui solide grâce à son ancrage populaire à travers les réformes fortes et profondes qui ont consolidé la cohésion de notre peuple dans une même et seule patrie en réalisant, étape après étape, des acquis en constante progression. Une patrie où chaque individu doit défendre avec conviction tout ce qui est à même de consolider son unité et sa grandeur”.

“Par la commémoration aujourd’hui du message du Chahid, les Algériens réaffirment leur mobilisation pour continuer à avancer résolument sur la voie du développement et à relever les défis en vue de faire de leur pays un modèle à suivre dans l’accomplissement de sa mission civilisationnelle, comme il fut un exemple pour les peuples affaiblis dans l’affranchissement du joug colonial, sous toute ses formes”, a ajouté le président Bouteflika dans son message.

Le chef de l’Etat a rappelé, dans ce sens, l’impact exceptionnel de la révolution nationale “qui a insufflé à l’Algérien un grande confiance en soi et en la patrie et a forgé son caractère de toutes les épopées et gloires de sa patrie et qui ont construit la personnalité algérienne, qui se distingue par ses positions et ses principes et reflétant l’image d’une Algérie debout et constante qui tire, de chaque période de son histoire, des enseignements dont elle puise la force et la détermination de ses enfants”.

Evoquant la journée nationale du Chahid, le président de la République a estimé que c’est une tradition que “nous perpétuons en vue de méditer le sens des énormes sacrifices consentis par les enfants de notre partie pour l’indépendance, la liberté et la dignité, et à travers lesquels nos Chouhada ont donné le meilleur exemple du rejet de la tyrannie et de l’avilissement et le refus  de l’oppression et de l’injustice, relevant avec bravoure et assurance le défi d’affronter la tyrannie d’un ennemi qui a excellé dans l’usage de tous les moyens matériels et humains pour justifier l’oppression des peuples et la spoliation de leurs richesses”.

Il a estimé que “le Chahid a défendu la terre, l’honneur, les valeurs et la civilisation de la Nation mais aussi son existence et après rassembler sa force, il a mobilisé ses capacités intellectuelles et son génie dans le but d’accomplir son devoir de sacrifice en faveur d’une cause légitime, un devoir existentiel dont l’écho a retenti à travers tous le territoire national”.

Le chef de l’Etat a ajouté “nous devons en cette journée, nous incliner avec respect et déférence à la mémoire de Ceux qu’Allah a comblé de Sa grâce éternelle, Ceux qui ont sacrifié leurs vies pour l’indépendance de notre patrie et la liberté de notre peuple et nous ont permis de célébrer aujourd’hui leur mémoire en reconnaissance de leur mérite dans tout ce que nous avons accompli et ce qui reste à accomplir pour le développement et le progrès de notre patrie”.

Le président Bouteflika a saisi cette occasion pour exprimer sa haute considération et sa profonde reconnaissance aux compagnons moudjahidine et moudjahidate qui ont contribué avec détermination et sacrifice au recouvrement de l’indépendance  de l’Algérie et qui, par la grâce d’Allah, ont contribué à l’édification de la patrie.

Aps

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *