AlgérieEconomieNews

Le Panama, une lessiveuse d’argent

Le Panama, une lessiveuse d’argent

Montréal par : Abdelkader DJEBBAR

Il n’y a plus aucun doute possible. Le Panama s’avère être une véritable machine à lessiver l’argent pour être un des paradis fiscaux par excellence. Les dernières révélations de ces jours-ci semblent implacables quant aux connivences pour permettre à certains hauts responsables de pays différents à s’offrir ce qui paraissait être un fauteuil bien ancré dans un paradis sûr et certain. Mais c’était sans compter sur la vigilance de quelques perles rares de par le monde.

Et les réactions commencent à mettre le doigt sur la « grotte d’Ali Baba » actualisée en grotte de Juan Carlos Varela, du nom du chef de l’Etat.

Du côté algérien, on avance que « la société appartenant à M. Bouchouareb Abdeslam, ministre de l’Industrie et des Mines, la « Royal Arrival Corp »,  a été créée « à l’initiative » de la Compagnie d’études et de conseil (CEC) « pour gérer son patrimoine privé, mais n’a jamais été active » et « ne possède aucun compte bancaire », a affirmé le CEC, dans un message parvenu à l’APS.

La CEC mandatée pour agir pour le compte de M.  Abdesselam Bouchouareb, a confirmé qu’elle est « à l’initiative de la création de la société Royal Arrival Corp dont la constitution s’est faite en toute transparence », a précisé la même source.

Selon la CEC, M. Bouchouareb, « en apprenant nos démarches, a immédiatement demandé de geler (pendant l’exercice de ses mandats publics) toute utilisation de cette société et l’ouverture du compte bancaire à la NBAD Genève n’a, de ce fait, pas été concrétisée ».

La société « avait pour objet de reprendre et gérer des biens patrimoniaux existants avant l’entrée en fonction de Monsieur Bouchouareb », selon le message signé par le fondé de pouvoir de la Royal Arrival Corp, M. Guy Feite.

La société « n’a donc jamais été active dans aucun pays puisqu’elle n’a pas eu le moindre fonctionnement » et la société « n’a eu aucun compte à la NBAD puisque les formalités d’ouverture ont été annulées », soutient encore la CEC, établie au Luxembourg.

A.D

 

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :