Le nombre de personnes ayant des arriérés de loyer augmente pour la première fois depuis des années

Les locataires des sociétés de logement ont plus souvent des arriérés de loyer depuis le début de cette année. L’association de logement Aedes pointe du doigt l’inflation galopante, due en grande partie au prix élevé de l’énergie, comme étant la cause de l’augmentation des arriérés de loyer.

Cette rupture de tendance fait suite à des années au cours desquelles le nombre de personnes ayant des arriérés de loyer a en fait diminué. L’année dernière, le total des arriérés de loyer a diminué de 21 millions d’euros pour atteindre 205 millions. Ces arriérés ont été causés par environ 113 000 locataires. À la fin de 2020, un peu plus de 150 000 locataires avaient des arriérés de paiement.

Le nombre d’expulsions a également diminué de manière significative ces dernières années : Quatorze cents locataires ont été expulsés l’année dernière. En 2018, il y avait encore trois mille cas. Dans près de 60 % des cas, les arriérés de loyer sont la cause de l’expulsion.

Lire aussi:  KPN constate une croissance du marché des entreprises pour la première fois en dix ans

Dans les premiers mois de 2022, cette tendance semble être rompue. Aedes craint que les premiers mois ne soient que la partie visible de l’iceberg et que ces arriérés augmentent au cours du second semestre. On s’attend à ce qu’une partie encore plus importante de la population doive faire face à une facture énergétique plus élevée et que la hausse des prix entame davantage les réserves.

Pour son Corporatiemonitor annuel, Aedes a mené une enquête auprès de près de 150 entreprises. Les locataires de quatre sociétés de logement sur dix sont actuellement en retard de paiement. Certaines sociétés de logement disent avoir déjà élaboré cette année une nouvelle politique pour lutter contre les problèmes de paiement. D’autres sociétés de logement disent qu’elles ont l’intention de le faire. Les sociétés de logement proposent des autocars à petit prix, par exemple. Ils peuvent également interrompre temporairement les prélèvements automatiques.

Related articles

Share article

Derniers articles

Lidl perd la querelle du lapin de Pâques face à Lindt et doit détruire ses actions | Economie

La chaîne de supermarchés allemande Lidl n'est plus autorisée à vendre des lapins de Pâques en chocolat ressemblant à l'emblématique lapin de Pâques du...

L’Office européen de lutte antifraude enquête sur les activités de lobbying de Neelie Kroes | Economie

L'Office européen de lutte antifraude (OLAF) va enquêter sur les activités de lobbying de l'ancienne commissaire européenne Neelie Kroes. C'est ce que rapporte le...

Plus de sacs plastiques jetables en vente à Kruidvat et Trekpleister | Economie

Les pharmacies Trekpleister et Kruidvat cesseront de vendre des sacs en plastique jetables à partir de la semaine prochaine. Les clients qui ne portent...

L’inflation en Allemagne et en Belgique à un niveau très élevé | Economie

L'Allemagne et la Belgique connaissent également une hausse de l'inflation. Chez nos voisins de l'Est, l'inflation a atteint 10 % en glissement annuel ce...
Lire aussi:  L'extraction de gaz à Groningen passe en phase pilote lors de la prochaine année gazière