InternationalMaghrebNews

Le Libanais Ghassan Salamé devrait être nommé nouvel émissaire de l’ONU pour la Libye

Le Libanais Ghassan Salamé devrait être nommé nouvel émissaire de l’ONU  pour la Libye

NEW YORK- Le Conseil de sécurité va entériner mardi la proposition du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, de nommer le libanais Ghassan Salamé comme nouveau représentant spécial de l’ONU pour la Libye.

Le Président du Conseil de sécurité a transmis vendredi dernier aux membres de cet organe onusien la proposition de Guterres de nommer Ghassan Salamé comme son envoyé spécial pour la Libye en remplacement de l’Allemand Martin Kobler, dont le mandat s’achève en juin.

Le Conseil de sécurité devrait entériner cette proposition à 17 h cet après midi, selon une lettre de son président adréssée aux 15 membres de cet organe onusien.

Vendredi, Guterres a informé par lettre le président du Conseil de sécurité de son intention de nommer Salamé comme son représentant spécial et Chef de la mission d’appui des Nations Unies en Libye (Manul), La proposition de Guterres fait déjà consensus au sein du Conseil de sécurité, précise une source proche du dossier à l’APS, et intervient après plus de quatre mois de divisions entre les membres permanents du Conseil sur le choix d’un nouvel émissaire pour la Libye.

Les Etats-Unis se sont opposés en février dernier à la nomination du palestinien Salam Fayyad à ce poste en menaçant de couper les fonds à tout organisme onusien qui accepte l’adhésion de membres issus de l’Autorité Palestinienne.

Ancien Ministre de la culture du Liban, Ghassan Salamé, 66 ans, a servi comme conseiller politique pour la mission d’assistance des Nations Unies en Irak. Cet ancien professeur de sciences politiques a aussi travaillé comme conseiller principal du secrétaire général de l’ONU entre 2003 et 2007.

Aps

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :