AlgérieNews

Le journaliste Said Haddouche n’est plus : Un autre…s’en va !

Le journaliste Said Haddouche n’est plus

Un autre…s’en va !

Par : Fayçal Charif

Notre confrère journaliste Said Haddouche n’est plus. Il vient de nous quitter à l’hôpital de Thénia, après une longue maladie, Il avait 65 ans.

Correspondant de La Dépêche de Kabylie à Boumerdès, Saïd Haddouche, alias Salim Haddou, était connu pour être l’un des doyens des journalistes de la région avec un parcours qui a été des plus riches.

Il a entamé sa carrière de journaliste à Révolution Africaine, avant posé pied à Parcours Maghrébin suite à l’ouverture médiatique. Il aura par a suite de belles expériences dans deux quotidiens, Le Matin et l’Authentique, avant de se poser à la Dépêche de Kabylie en 2005.

Durant la décennie noire, il signait ses articles sous le pseudo Salim Haddou. Très porté et très au fait de l’information sécuritaire de l’époque, dans sa région, là où il exerçait son métier, la wilaya de Boumerdès, il a marqué les esprits par ses écrits.

Homme humble et très estimé pour ses qualités humaines, Said Haddouche était un vrai professionnel. Il s’en va dans la souffrance de la maladie et dans la douleur d’un métier épuisant et pressant.

Adieu Said

 

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Un commentaire

  1. MA PIEUSE PENSÉE AU DÉFUNT

    HADDOUCHE SALIM LE DÉFUNT EST UN AMI A MOI , IL NOUS A BEAUCOUP AIDE MÉDIATIQUEMENT A DÉNONCER LES MALFAÇONS DANS LE CONFORTEMENT ET LA RÉHABILITATION DES HABITATIONS ET IMMEUBLES ENDOMMAGÉES PAR LE SÉISME ET CLASSES ORANGE 4 A FIGUIER ET BOUMERDES
    C’EST UN JOURNALISTE QUI A TRAVAILLE D’ABORD AVEC LE JOURNAL SATIRIQUE LE MATIN ENSUITE IL A TRAVAILLE A LA DÉPÊCHE DE KABYLIE . IL ETAIT EGALEMENT PROFESSEUR DE PHILOSOPHIE AU LYCÉE DRAOUI A BOUMERDES . IL A UN FRÈRE QUI HABITE A FIGUIER BOUMERDES ( ANCIEN RADIOLOGUE EN RETRAITE )

    PAR MONSIEUR SAHRAOUI BOUALEM ASTRONOME ET MÉTÉOROLOGUE ALGERIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :