AlgérieEconomieNewsRevue de presse

Le couteau dans le pain

Le couteau dans le pain

Synthèse par : Abdelkader DJEBBAR

L’Algérie semble briller par sa médiocrité en matière de sécurité alimentaire. Elle se classe troisième sur les trois pays du Maghreb. Sur le plan mondial, elle est 68e. C’est ce qui ressort de l’indice mondial rendu public ces derniers jours par L’Economist Intelligence Unit (l’EIU) – une entité qui appartient au groupe de presse britannique The Economist.

L’Indice mondial de la sécurité alimentaire (GSFI) 2017 prend en compte les principaux problèmes d’accessibilité, de disponibilité et de qualité des aliments dans 113 pays analysés.

En l’Algérie, la population est estimée à 41,7 millions de personnes. Les chiffres de l’EIU, arrêtés au mois de Septembre 2017, précisent que le PIB en parité de pouvoir d’achat est de 630,3 milliards de dollars alors qu’il est établi à 136,41 milliards de dollars en Tunisie et 299,51 millions de dollars au Maroc.

En Algérie, l’alimentation compte presque pour la moitié des dépenses des ménages (respectivement 43,1% et 41,5%). Pourtant, peu nombreux sont les pays à être aussi méditerranéens que l’Algérie avec ses quelques 1600 kilomètres de littoral.

La mer Méditerranée représente seulement 1% de la surface océanique mondiale, mais est à l’origine de 20% de la production marine du monde.

Avec ses 46 000 km de littoral, la mer Méditerranée fait vivre 150 millions d’individus. Le rapport du WWF intitulé “Relancer l’économie de la mer Méditerranée : les actions pour un futur durable” montre que la mer Méditerranée joue un rôle fondamental dans l’économie de la région mais que le patrimoine naturel de la mer – qui soutient une grande partie de l’économie et contribue au bien-être de la communauté – s’érode.

Il s’agit d’une analyse, la plus pointue jamais réalisée, sur le patrimoine naturel de la Méditerranée. Il évalue la valeur globale du patrimoine de la Méditerranée à plus de 5,6 millions de millions de dollars US. Cette valeur correspond à l’exploitation d’actifs naturels incluant les littoraux productifs, les pêcheries et les herbiers marins. La production économique annuelle estimée de la mer est d’au moins 450 milliards de dollars US.

A.D

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voire aussi

Fermer
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :