AlgérieCultureMaghrebMoyen OrientNews

Le cinéma Algérien a Saïdia et Amman

Les courts métrages "Cocota" de Khaled Bounab et "La page blanche" de Mohamed Nadjib Lamraoui ont été sélectionnés en compétition du 6e Festival "Cinéma sans frontières" dans la ville Marocaine de Saïdia du 26 au 31 août, annoncent les organisateurs.

Le cinéma Algérien a Saïdia et Amman

Alger par : Noureddine RAMZI 

Les courts métrages « Cocota » de Khaled Bounab et « La page blanche » de Mohamed Nadjib Lamraoui ont été sélectionnés en compétition du 6e Festival « Cinéma sans frontières » dans la ville Marocaine de Saïdia du 26 au 31 août, annoncent les organisateurs.

Sorti en 2019, « Cocota » est un huis-clos mettant en scène les membres d’une brigade de cuisine chacun pris au piège de sa condition sociale, comme flottant désespérément dans une cocotte-minute, où la pression ne cesse de monter. Dans cet univers il faut savoir donner la priorité de l’intérêt général avant que le couvercle ne saute.

Également sorti cette année et présenté au Festival d’Oran du film Arabe, « ¨La page blanche » traite du désarroi d’un romancier déchiré entre sa propre vision de la littérature et la pression sociale et financière qui le pousse à écrire pour répondre à des attentes plus lucratives pour son éditeur et son entourage.

Ce festival prévoit une compétition maghrébine qui compte sept longs métrages de fiction en lice pour le Grand prix « Perle bleue » et sept courts métrages concourant pour le prix « l’Orange ».

Initiée par l’Association « Al Amal pour la cohabitation et le développement », cette manifestation artistique vise à promouvoir la culture cinématographique dans l’est du Maroc.

Pour sa part, le long métrage documentaire « Des moutons et des hommes » du réalisateur Karim Sayad a été sélectionné au programme du 9e Festival du film arabe de Amman ouvert en fin de semaine.

D’une durée de 78mn,  » Des moutons et des hommes », coproduction entre l’Algérie, la Suisse, la France et le Qatar, met en avant l’univers des combats de béliers et de moutons qui s’installe dans la ville d’Alger à l’approche de la fête de l’Aïd El Adha.

Ce documentaire avait décroché en 2018 le Prix spécial du jury du Festival du cinéma arabe de l’Institut du monde arabe à Paris (France)en plus d’avoir participé au 14e Festival du film Arabe de Sao Paolo au Brésil.

En plus de cette participation Algérienne le Festival du film Arabe de Amman verra la projection d’œuvre en provenance du Maroc, d’Egypte, de Palestine, du Yémen, ou encore du Liban qui s’étaleront jusqu’au 30 août.

N.R

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :