Etats-UnisMaghrebNews

Le chef de l’ONU craint que le conflit Libyen « dégénère en guerre civile »

NEW YORK - Le Secrétaire Général de l'ONU, Antonio Guterres, craint dans un rapport publié jeudi que le conflit libyen actuel "dégénère en guerre civile" si rien n'est fait "à court terme" pour mettre un terme au conflit entre Fayez Al-Sarraj et Khalifa Haftar.

Le chef de l’ONU craint que le conflit Libyen « dégénère en guerre civile »

NEW YORK – Le Secrétaire Général de l’ONU, Antonio Guterres, craint dans un rapport publié jeudi que le conflit libyen actuel « dégénère en guerre civile » si rien n’est fait « à court terme » pour mettre un terme au conflit entre Fayez Al-Sarraj et Khalifa Haftar.

« Si rien n’est fait à court terme, il est hautement probable que le conflit actuel dégénère en guerre civile », souligne Antonio Guterres, en appelant « les factions en guerre à cesser toutes les hostilités et à revenir au dialogue politique ».

« J’exhorte toutes les parties à cesser d’employer des armes explosives, y compris au cours des raids et des pilonnages aériens, dans des zones d’habitation, du fait qu’elles risquent de frapper sans discrimination », réclame aussi le Secrétaire Général.

Selon l’ONU, les combats aux abords de Tripoli depuis le lancement début avril d’une offensive du maréchal Haftar pour s’emparer de la capitale contrôlée par Fayez Al-Sarraj ont fait un millier de morts et forcé 120.000 personnes à quitter leur foyer.

« Pour parvenir à une solution politique au conflit en Libye, il faut le soutien entier et unanime de la communauté internationale », relève aussi Antonio Guterres.

« Je suis préoccupé par la présence de combattants étrangers et de mercenaires recrutés par les parties au conflit en Libye et par l’afflux d’armes dans le pays », précise-t-il, en demandant un respect strict de l’embargo sur les armements en vigueur depuis 2011.

Aps

 

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :