AFRIQUECultureNewsRevue de presse

Le chanteur Guinéen Mory Kanté, connu pour son tube « Yéké Yéké », est mort à l’âge de 70 ans

La mort du musicien a été annoncée vendredi par son fils. Le Président lui a rendu hommage sur Twitter. On l'avait surnommé le "griot électrique". Le chanteur et musicien guinéen Mory Kanté est mort, a annoncé son fils Ballé Kanté à l'AFP, vendredi 22 mai. L'artiste s'est éteint dans un hôpital de Conakry des suites d'une longue maladie.

Le chanteur Guinéen Mory Kanté, connu pour son tube « Yéké Yéké », est mort à l’âge de 70 ans

La mort du musicien a été annoncée vendredi par son fils. Le Président lui a rendu hommage sur Twitter.

On l’avait surnommé le « griot électrique ». Le chanteur et musicien guinéen Mory Kanté est mort, a annoncé son fils Ballé Kanté à l’AFP, vendredi 22 mai. L’artiste s’est éteint dans un hôpital de Conakry des suites d’une longue maladie.

Mory Kanté s’est éteint « vers 9H45 ce matin à l’hôpital sino-guinéen », a précisé son fils. « Il souffrait de maladies chroniques et voyageait souvent en France pour des soins, mais avec le coronavirus ce n’était plus possible », a-t-il ajouté. « On a vu son état se dégrader rapidement, mais j’étais surpris quand même car il avait déjà traversé des moments bien pires », a ajouté Balla Kanté.

Le Président Guinéen Alpha Condé a rendu hommage à l’artiste sur Twitter, officialisant la nouvelle et saluant « un parcours exceptionnel » et « une fierté ».

Mory Kanté a démarré sa carrière dans les années 1970 avant de connaître une gloire internationale avec Yéké Yéké, un titre lancé en 1987 et devenu un énorme tube qui a fait danser sur tous les continents toute l’année suivante, avec son clip qui passait sur toutes les chaînes.

Cette chanson était extraite de l’album Akwaba Beach de Mory Kanté, sorti en 1987. À cette époque, l’artiste faisait déjà office de vétéran en matière de musique, puisqu’il avait démarré sa carrière professionnelle au Mali près de vingt ans plus tôt en intégrant ses premiers groupes à Bamako, au Mali.

Chanteur, griot, guitariste, joueur de kora et de balafon, Mory Kanté est né le 29 mars 1950 à Albadaria, en Guinée, au sein d’une dynastie de griots. Sa mère est Malienne. Ses deux parents étant griots, il va à l’école Française avant de partir à 7 ans pour Bamako, au Mali, chez sa tante, ancienne griotte. Jusqu’à ses 15 ans, il étudie les rites, le chant et le balafon et s’aguerrit en chantant et jouant lors de cérémonies et fêtes familiales.

Au Mali, alors traversé de nombreuses influences musicales venues de tous continents, Mory Kanté s’intéresse aux musiques amplifiées et à la guitare. À la fin des années 60, il arrête ses études musicales et se produit au sein d’orchestres dans des bals à ciel ouvert.

En 1971, il est recruté dans le Rail Band de Bamako, célèbre groupe du saxophoniste Tidiani Koné, aux côtés de Salif Keita, alors chanteur de la formation. Au départ de Keita en 1973, Kanté le remplace au chant. Durant la décennie 70, le groupe tourne beaucoup à travers l’Afrique de l’Ouest, offrant à Mory Kanté une notoriété croissante. Entre-temps, Kanté compose pas mal de musique et se met à la kora, un intrument dans lequel il excelle rapidement.

À partir de 1978, installé à Abidjan, en Côte d’Ivoire, il prend des distances avec le Rail Band et joue régulièrement avec un autre groupe dans lequel figure son demi-frère, le chanteur et compositeur Djeli Moussa Diawara.

Durant sa carrière, Mory Kanté a enregistré une douzaine d’albums en son nom.

Le monde de la musique africaine vit un printemps cauchemardesque, déplorant depuis fin mars les disparitions successive d’icônes internationales originaires du continent : Manu Dibango, Tony Allen, Idir et maintenant Mory Kanté.

Source : franceinfo 22/05/2020

 

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :