AlgérieCultureLE BILLET DU JOURNews

Le Billet du Jour : Tahar Ouettar….l’homme au légendaire Béret !!

Le Billet du Jour
Tahar Ouettar….l’homme au légendaire Béret !!

Par Fayçal Charif

Le 12 août dernier, c’était la triste date de la disparition à jamais du grand écrivain algérien Tahar Ouettar. Un écrivain au verbe virulent et interpellant, un homme de lettre rebelle et intransigeant qui a eu autant d’amis que d’ennemis dans le milieu de la littérature. Mais dépassant ces clivages et ces états d’âme mesquins, il a fait son chemin comme il l’a voulu et comme il a aimé qu’il soit. Huit ans après la disparition de l’auteur de l’oeuvre mémorable « El-Laz », aucun hommage aucune pensée. Et pourtant, Ouettar a été un écrivain algérien hors pair, qui a été fidèle à sa langue d’expression, l’arabe. Ses écrits étaient et restent universels. Ce grand homme de lettre reconnu est resté fidèle à ses principes et valeurs. Cela a valu à l’homme au légendaire Béret d’être attaqué par les « francophiles » méprisants et les « arabophones » arrogants. L’enfant de Sedrata, né le 15 août 1936 a toujours fait la sourde oreille aux « bavards ». Ses écrits résonnent toujours, comme celui là  : « Je suis né dans un douar de compagne, d’une famille qui comptait quatre garçons. Mon père en a mis deux à l’école de langue française, deux à l’école en langue arabe. J’ai vécu dans la pureté, de l’existence, nourri du spectacle des collines sur lesquelles tombait le crépuscule, jouant de la flûte derrière les brebis et les oies. … Ma mère accouchant toute seule, ma mère encore montant la garde la nuit sur le toit. J’ai saisi le sérieux de la nature et des hommes qui m’entouraient. Dans le coran que j’apprenais par coeur, j’ai reconnu l’éloquence et la beauté. Ceci se passait avant la Révolution ; depuis d’autres facteurs sont venus enrichir ma personnalité ».
Paix à ton âme Ammi Tahar

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close