Le Billet du Jour : Sidi Lakhdar Benkhlouf

Le Billet du Jour
Sidi Lakhdar Benkhlouf

Par Fayçal Charif

Un homme, Sidi Lakhdar Benkhlouf, a excellé dans ce domaine, il a même déclassé ses prédécesseurs, surpassé ses contemporains et défié ceux qui sont arrivés après sa mort. Lui qui s’est donné corps et âme au chant religieux populaire qui raconte Dieu et son Prophète, il a exprimé cet « amour divin » à travers des centaines de poésies. Maître incontesté de la poésie algérienne populaire, Benkhlouf, de son vrai nom Abou Mohamed Lakhal Ben Abdellah Ben Khlouf El Maghraoui, a passé une grande partie de sa vie à glorifier Dieu et son Prophète Mohamed. Au jour d’aujourd’hui, ses textes restent immortels. Celui qu’on prénomme « Louangeur du Prophète Mohamed », a vécu au XVIe siècle. Il est connu et reconnu comme « un Saint » parmi les saints, à tel point que sur son lieu de départ vers l’au-delà, Sidi Lakhdar, petite localité de Mostaghanem dans l’ouest algérien, la conscience collective a sauvegardé son mausolée, là où il est enterré, comme un lieu sacré et de bénédiction. Benkhlouf reste un beau mystère religieux. On ne connait ni sa date de naissance et celle de sa mort, même si les historiens lancent des dates. Mais on est presque d’accord pour dire qu’il est mort très âgé, peut être 125 ans, ou un peu plus. Il est peut-être un mythe, probablement une légende, mais sûrement un grand poète et surtout un poète qui avait la foi et a aimé Dieu et son Prophète. Ces textes sont là pour nous le faire rappeler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *