AlgérieCultureLE BILLET DU JOURNews

Le Billet du Jour : SID AHMED SERRI… La « Sanaa » d’Alger

Le Billet du Jour
SID AHMED SERRI… La « Sanaa » d’Alger

Par Fayçal Charif

Il y a 3 ans, le dimanche 15 novembre 2015, le Maîtres des Maîtres de la « Sanaa » d’Alger, Sid Ahmed Serri quittait ce monde à l’âge de 89 ans. Un homme d’une grande humilité et d’un grand savoir musical authentique. Toute sa vie d’artiste, il a travaillé pour sauvegarder le patrimoine de la  musique populaire algérienne, à travers l’un de ses styles la « Sanaa » algéroise. Son travail a sillonné toute l’Algérie, et ses oeuvres ont été reprises par de nombreux artistes adeptes de l’Andalou. En ce jour, on se rappelle de vous Maître avec respect et admiration. Et comment ne pas être fasciné par votre personne et votre parcours d’artiste, vous qui étiez musicien, professeur de musique et chanteur, issu d’une famille de mélomanes. Cette passion que vous aviez pour la musique depuis votre tendre enfance vous a ouvert les portes de la découverte à partir de 18 ans. De L’association El Andaloussia en 1945 à El Hayat, vous êtes allé chercher « la Sanaa » dans l’association El Djazaïria où vous avez été admis dans la classe de musique dirigée par Abderrezak Fakhardji. La Casbah, là où vous êtes né, vous a inspiré. De la citadelle, à Alger la Mahroussa, vous avez réalisé un parcours inégalable, riche et de haute facture. Vous avez été auteur d’un recueil de noubates andalouses, édité en 1997 puis réédité en 2002 et 2006 par l’Entreprise Nationale des Arts Graphiques (ENAG). Vous avez écrit de nombreux et divers articles et études publiés dans la presse et les revues algériennes et vous avez participé à des travaux et des interviews sur la musique classique algérienne. Entre 1998 et 2002, vous avez réalisé l’enregistrement sur CD de l’intégralité de votre répertoire de musique classique algérienne. Vous avez été le premier artiste lyrique à recevoir, en avril 1992, les insignes de l’Ordre du Mérite National. Qui peut faire mieux !!? Impossible ou défilement réalisable !

Repose en paix Maître !

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :