Le Billet du jour : Madame la Députée, Monsieur le Député…

Le Billet du jour
Madame la Députée,
Monsieur le Député…

Par Fayçal Charif

La députation en Algérie a perdu de sa superbe, de sa notoriété et de sa stature. Entre les politiques célèbres d’hier qui avaient laissé leur empreinte dans cette haute structure et les « arrivistes » d’aujourd’hui qui ont terni l’image de l’APN, il y un gouffre. En 20 ans, la face de l’hémicycle a changé et on a vu passer les pires « personnages » se prétendant politiques. Incultes en politique, nous avons vu passer les plus terribles des « énergumènes ». De la coiffeuse du quartier au vendeur à la sauvette… nous avons tout vu, et le cirque se poursuit. Des « clowns » politiques qui ne font pas rire et qui n’apportent rien sauf des privilèges et des intérêts pour leur propre personne. Les promesses de campagne en l’air, ils et elles ont fait le vide entre  le petit peuple et ses institutions. Ils et elles sont devenus la risée du grand peuple. Certaines députées touchent à l’identité du peuple, certains députés son devenus de vrais parrains dans leur ville d’élection. D’autres, veulent s’approprier des décisions de l’état et voyagent au frais de l’état dans des missions imaginaires pour faire croire qu’ils et qu’elles « travaillent ». Madame la député, Monsieur le député, là où soit disant vous représentez les citoyens Algériens, en Algérie ou à l’étranger…vous êtes reniés. Si vous ne le savez pas, c’est grave, mais si vous le savez, c’est encore plus grave. Pauvre APN, Pauvre Algérie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *