AlgérieLE BILLET DU JOURNews

Le Billet du Jour : Le quotidien d’une femme Algérienne !

Ishtar est une femme Algérienne. Elle a posté il y a un an, jour pour jour, cet écrit bouleversant…

Le Billet du Jour

Le quotidien d’une femme Algérienne !

Ishtar est une femme Algérienne. Elle a posté il y a un an, jour pour jour, cet écrit bouleversant…

« Je suis une simple Algérienne. Chaque matin avant de sortir, quand je pense aux transports que je vais prendre et aux harceleurs qui m’attendent les bras ouverts, je pousse un soupir et cherche une raison de ne pas mettre un pied dehors.
Comme tous les jours, un jeune, peut-être plus jeune que moi viendra coller sa jambe à la mienne et accusera les virages lorsqu’il se frottera à moi. Comme tous les jours, un receveur me fera attendre jusqu’à ce que je descende du bus pour me rendre ma monnaie, bien-sûr, il ne fera ça qu’avec moi. Histoire que pendant ce merveilleux trajet je ne pense qu’à lui et à la monnaie qu’il doit me rendre. Comme tous les jours, si je me plains et que je demande à mon harceleur de s’écarter de moi, il me traitera de menteuse ou dira que je l’ai provoqué avec ma tenue et comme chaque jour, tout le monde lui donnera raison.
Parfois, j’essaierai de prendre un taxi pour me reposer des “calleurs” et des harceleurs. Malheureusement pour moi, c’est partout pareil, le chauffeur de taxi en profitera probablement pour me raconter sa vie et certains détails que je ne voulais vraiment pas entendre.
Inutile de dire qu’à pied, c’est encore pire, on doit faire face aux piétons, aux véhicules. On se fait jeter des numéros au sol par des petits jeunes qui espèrent qu’on se rabaisse au point de les ramasser. On se fait regarder comme de la marchandise ou simplement comme quelqu’un ou quelque chose qui n’a rien à faire ici, dehors.
Avoir sa propre voiture peut minimiser ce problème mais pas le supprimer entièrement. Entre un conducteur misogyne qui fera tout pour vous dépasser car vous êtes une femme, quitte à mettre votre vie et la sienne en danger et un autre qui se mettra devant vous pour rouler lentement, ou bien à votre niveau pour faire des signes dégueulasses.
Longtemps, je me suis dit que tout cela était fait exprès pour donner envie aux femmes de rester cloîtrées chez elles.

Chaque jour, j’en veux autant aux harceleurs qu’aux spectateurs. Ces gens qui regardent sans réagir. Qui ne disent rien lorsqu’une fille se fait embêter, lorsqu’on lui vole son téléphone, lorsqu’on essaie de l’intimider, lorsqu’on la prend en photo à cause de sa tenue. Que doit-elle faire ? Réagir avant d’atterrir sur les réseaux sociaux ? Quelqu’un prendra-t-il sa défense ? Peut-être que oui, peut-être que non et qu’on dira que c’est mérité. 

Pour 50% de la population algérienne, sortir est un véritable enfer. 

Que ce soit une mère de famille qui a accompagné ses enfants à l’école, une femme mariée qui va faire ses courses, une jeune femme d’affaires, une étudiante, une lycéenne, une collégienne. Personne n’y échappe. Qu’elle soit voilée ou en petite tenue. Qu’elle soit jeune ou âgée et qu’elle soit célibataire ou mariée ».

Ishtar

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voire aussi

Fermer
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :