FranceLE BILLET DU JOURNews

Le Billet du Jour : Hier éboueur, aujourd’hui docteur !

Le Billet du Jour

Hier éboueur, aujourd’hui docteur !

Par : Fayçal Charif

Hier mineur, éboueur ou employé chez Peugeot, aujourd’hui médecin, ingénieur ou écrivain, l’Algérien a émigré en France parce que ses rêves ont été confisqués dans la dure histoire coloniale ou dans la pénible réalité sociale ou encore dans l’effrayante tourmente du terrorisme…Mais de l’autre côté de la rive, point de rêves mais des mirages. Depuis l’arrivée des premiers migrants algériens sur les quais du port de Marseille en 1898, et jusqu’à la descente du dernier Algérien à l’aéroport de Roissy à Paris dans le dernier avion arrivant d’Alger, l’histoire de l’émigration algérienne vers la France s’étale sur plus d’un siècle de rêves, de réalités et de… mirages. La communauté algérienne est considérée comme l’une des plus importantes sur le territoire français avec un million et demi de résidents. Les statistiques ont révélé que les Algériens représentaient 18% des étrangers en France, occupant la deuxième place, juste derrière les Portugais (19%). Mais certaines voix n’hésitent pas à avancer un chiffre beaucoup plus important et même étourdissant : 5 millions d’Algériens de tout bord, résidents, sans-papiers, beurs, double nationalité. Des algériens laissés, délaissés, oubliés, ignorés, méprisés…par leur « Etat », et pourtant cette matière grise peut apporter beaucoup au pays, surtout cette élite perdue en France et cette diaspora éparpillée à travers le monde.

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :