AlgérieLE BILLET DU JOURNews

Le Billet du Jour : En ce jour, rappelons-nous du serment !!!

L’Hymne national algérien, قسما « Qassaman » (le serment), a vu le jour durant la guerre de libération nationale. Les paroles ont été écrites par Moufdi Zakaria en 1956 à la prison de Serkaji-Barberousse d'Alger où il était incarcéré par les forces coloniales. La musique a été composée, d'abord, par Mohamed Triki en 1956, puis par le compositeur égyptien Mohamed Fawzi. L'hymne a été joué pour la première fois en 1957. Qassaman est devenue l'Hymne National après l'indépendance de l'Algérie le 05 juillet 1962.

Le Billet du Jour
En ce jour, rappelons-nous du serment !!!

Par Fayçal Charif

L’Hymne national algérien, قسما « Qassaman » (le serment), a vu le jour durant la guerre de libération nationale. Les paroles ont été écrites par Moufdi Zakaria en 1956 à la prison de Serkaji-Barberousse d’Alger où il était incarcéré par les forces coloniales. La musique a été composée, d’abord, par Mohamed Triki en 1956, puis par le compositeur égyptien Mohamed Fawzi. L’hymne a été joué pour la première fois en 1957. Qassaman est devenue l’Hymne National après l’indépendance de l’Algérie le 05 juillet 1962.


Voici le texte intégral traduit au français

قسما…Qassaman
Nous Nous Engageons,
Par les foudres qui anéantissent,
Par les flots de sang pur et sains,
Par les drapeaux flottants au vent,
Sur les hauts djebel orgueilleux et fiers,
Nous jurons nous être révoltés pour vivre ou pour mourir,
Et nous avons juré de mourir pour que vive l’Algérie
Témoignez ! Témoignez ! Témoignez !

Nous sommes des soldats pour la justice,
Et pour notre indépendance nous avons commencé le combat,
Nous n’avons obéi à nulle injonction en nous soulevant,
Le bruit des tirs a été notre mesure,
Et le crépitement des mitrailleuses notre chant favori,
Et nous avons juré de mourir pour que vive l’Algérie,
Témoignez ! Témoignez ! Témoignez !

Ô France ! le temps des palabres est révolu,
Nous l’avons clos comme on ferme un livre,
Ô France ! voici venu le jour où il te faut rendre des comptes,
Prépare toi ! voici notre réponse,
Le verdict, Notre révolution le rendra,
Car nous avons décidé que l’Algérie vivra,
Témoignez ! Témoignez ! Témoignez !

Sur nos héros nous bâtirons la gloire,
Et sur nos corps nous monterons à l’immortalité,
Sur nos âmes, nous construirons une armée,
Et de notre espoir nous lèverons l’étendard,
Front de la Libération, nous t’avons prêté serment,
Et nous avons juré de mourir pour que vive l’Algérie,
Témoignez ! Témoignez ! Témoignez !

Le cri de la patrie monte des champs de bataille,
Ecoutez-le et répondez à l’appel,
Ecrivez-le dans le sang des martyrs,
Et dictez-le aux générations futures,
Nous t’avons donné la main, ô gloire,
Et nous avons juré de mourir pour que vive l’Algérie,
Témoignez ! Témoignez ! Témoignez !

Montrer plus

Articles Liés

Un commentaire

  1. L’HYMNE NATIONAL N’EST PLUS RESPECTE CAR LA SOUVERAINETÉ DU PAYS A ÉTÉ REMISE
    EN CAUSE PAR CE QUI ONT PRIS LES COMMANDES DE LA GESTION DU PAYS AU LENDEMA
    IN DES ÉVÉNEMENTS DU 5 OCTOBRE 1988 QUI ONT IMPOSE A NOTRE PAYS UN TOURNAN
    T DANS LA POLITIQUE INTÉRIEURE ET EXTÉRIEURE DE LA GESTION DES AFFAIRES DE NOTRE
    E PAYS SUBITEMENT TOURNÉE VERS L’ADOPTION DE L’ECONOMIE DE MARCHE ET
    LE PLURALISME POLITIQUE ET SYNDICALE QUI SONT EN RÉALITÉ UNE MASCARADE POUR
    INSTALLER AUX COMMANDES DE CE PAYS DES DIRIGEANTS RÉACTIONNAIRES FAVORABLES
    A UNE NOUVELLE ÈRE DE NÉOCOLONIALISME DÉGUISÉ QUI A REMIS EN CAUSE TOUT CE
    QUE LA RÉVOLUTION DE NOVEMBRE ET LE SOCIALISME ALGÉRIEN INSTAURE PAR LE DEFUNT
    BOUMEDIENE ONT ARRACHE COMME ACQUIS SOCIAUX , DROITS FONDAMENTAUX POUR
    UNE VIE DÉCENTE ET DE DIGNITÉ HUMAINE ET DE RESPECT POUR LE PEUPLE ALGÉRIEN ;

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voire aussi

Fermer
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :