Le Billet du Jour   : De Benhamouda à Sidi Said

Le Billet du Jour  

De Benhamouda à Sidi Said

Par : Fayçal Charif

On aimait l’écouter, on aimait suivre ses discours, on aimait le syndicaliste engagé et sincère, on aimait l’homme décidé et déterminé. Il était le digne successeur du grand révolutionnaire et syndicaliste, initiateur de la grande UGTA, Aissat Idir. C’est lui, Abdelhak Benhamouda, qui a été fidèle aux valeurs et aux principes de l’organisation des travailleurs algériens. Benhamouda était un syndicaliste d’une grande culture syndicale, mais aussi politique. Un homme d’une grande envergure, respectable et respecté. Il a été à la tête de la centrale syndicale sans jamais baissé la tête et tenant tête à tous les exécutifs qui ont été sur son chemin. Il était connu pour être un fin diplomate, bon négociateur et défenseur acharné des travailleurs algériens. Lui qui n’a jamais fait de concessions, lui qui n’a jamais mis les travailleurs dans le sillage politique ou dans le jeu des échéances électorales, lui qui a toujours pris des positions claires et courageuses dans les enjeux qui concernaient l’Algérie…ce grand homme, dont le souvenir nous revient en cette veille du 1er mai, a été assassiné devant le siège de l’UGTA par la folie meurtrière du terrorisme. Depuis, un homme nommé Sidi Said a pris le relais. La suite, vous la connaissez !!?

 

Une pensée sur “Le Billet du Jour   : De Benhamouda à Sidi Said

  • 1 mai 2018 à 14 h 37 min
    Permalink

    L’UGTA DE SIDI SAID A CAUTIONNE LA PERTE DES ACQUIS SOCIAUX DES TRAVAILLEURS ALGÉRIENS ET OEUVRE POUR LES INTÉRÊTS OCCULTES DE L’OLIGARCHIE

    L’UGTA A INCITE LES TRAVAILLEURS A L’IMMOBILISME ET A LA BOUDERIE DU TEMPÉRAMENT REVENDICATIF DU TRAVAILLEUR ET DU SYNDICALISTE ALGÉRIEN , ELLE A CAUTIONNE TOUTE LES DÉRIVES DESTRUCTRICES DES ACQUIS SOCIAUX DES TRAVAILLEURS . ELLE A CAUTIONNE EGALEMENT LE SYSTÈME ESCLAVAGISTE IMPOSE PAR LES NOUVEAUX RICHES AUX TRAVAILLEURS ALGÉRIENS , ELLE EST ALLÉ TROP LOIN DANS SA POLITIQUE DESTRUCTRICE DU TISSU SOCIAL JUSQU’À CAUTIONNER LA REFORME DE CE CODE DU TRAVAIL QUI ACHÈVERA LA DESTRUCTION DES ACQUIS SOCIAUX DES TRAVAILLEURS ALGÉRIENS. LA FÊTE DES TRAVAILLEURS DU PREMIER MAI 2018 A -T-ELLE-UN SENS RÉELLEMENT AUJOURD’HUI ? L’UGTA S’EST RENDU COUPABLE PAR SA SON ACTIVITÉ SYNDICALE LÉTHARGIQUE ET DÉMOBILISATRICE DES TRAVAILLEURS ALGÉRIENS FAVORABLE AU PLAN D’AUSTÉRITÉ DU GOUVERNEMENT OUYAHIA QUI SERVIRAIT L’OLIGARCHIE ET LES EMPLOYEURS PARMI LES RICHES ET LES NOUVEAUX MILLIARDAIRES DONT LES GROSSES FORTUNES SONT MALHONNÊTEMENT ACQUIS . LE PATRON DE L’UGTA LUI-MÊME FAIT PARTIE DE CE PATRONNAT ESCLAVAGISTE QUI A RECHERCHE CETTE REFORME DU CODE DU TRAVAIL DESTRUCTRICE DES ACQUIS SOCIAUX DES TRAVAILLEURS ALGÉRIENS

    RÉDIGÉ PAR SAHRAOUI BOUALEM
    ADHÉRANT AU SYNDICAT UGTA ONM / MINISTÈRE DES TRANSPORTS

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *