Le billet du Jour : “Celui qui a mangé doit payer !!”

Le billet du Jour
“Celui qui a mangé doit payer !!”

Par Fayçal Charif

” Elli k’la ikhalas”…Belle citation bien de chez nous. Elle est amusante, mais elle en dit long de par son contenu. Elle revient avec force et au galop ces dernières semaines avec cette incroyable série de limogeages, de mise à la porte, de “lancée par la fenêtre”, de” précipité” à la retraite. Les noms se suivent, trébuchent, “tombent”, mais ne se ressemblent pas. Certains (peu) se relèvent mal en point, d’autres sont vraiment dans le pétrin, alors que beaucoup sont dans l’attente angoissante d’une décision venue d’en haut, un haut que personne ne peut pour le moment définir. Cette vague déferlante contre des “personnalités” dont on ne sait guère pour quelle raison elle s’est enclenchée et déclenchée, parce que à ce jour, on n’a rien dit au “petit peuple”. Un peuple qui tombe des nues en découvrant l’étendue du désastre, de la corruption, du trafic, de l’abus de pouvoir, de l’argent sale qui a rallié une nouvelle donne en Algérie “la Mafia de la drogue”. Il s’est passé quelque chose de grave au somment de l’Etat après l’affaire de Cocaïne, mais qui est, et où, est le malin qui peut nous dire quoi !? et surtout, le pourquoi du comment !!?.  “Celui qui a mangé doit payer !!” semble dire cette purge silencieuse, sournoise et dans laquelle tout semble se confondre, jusqu’à n’y rien comprendre. Le petit peuple, bien que désintéressé depuis longtemps par la politique et encore plus par les politiques, ferme un œil et ouvre un autre en signe de questionnement : “si cette campagne mène vers ” Elli k’la ikhalas”   (Celui qui a mangé doit payer) alors là on ouvrira grands les yeux”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *