AlgérieFranceLE BILLET DU JOURNews

Le Billet du Jour Ben M’hidi…Le chahid visionnaire !

Le Billet du Jour

Ben M’hidi…Le chahid visionnaire !

Par : Fayçal Charif

Ce regard perçant qui m’a toujours troublé, ce sourire angélique qui m’a toujours interpellé…Cet Homme qui m’a libéré !!! C’est lui…Larbi Ben M’hidi, « Si Larbi ». Ben M’hidi…Le chahid visionnaire était aimé et respecté par les siens et ses ennemis n’ont pas été indifférent devant l’homme, le résistant et le combattant. Surnommé par les français « Le Jean Moulin algérien », on relate qu’il avait affirmé : « Vous parlez de la France de Dunkerque à Tamanrasset je vous prédis l’Algérie de Tamanrasset à Dunkerque ». Il a défié l’ennemi en lui infligeant une phrase lourde de sens : « Vous êtes le passé, nous sommes l’avenir ». Il  s’est également défendu et a défendu la cause algérienne et la guerre d’Algérie en assumant cette immense déclaration : « Donnez-nous vos bombardiers, on vous donne nos couffins ». Lors de son arrestation, Le colonel Jacques Allaire, à l’époque lieutenant, déclare : « Si je reviens à l’impression qu’il m’a faite, à l’époque où je l’ai capturé, et toutes les nuits où nous avons parlé ensemble, j’aurais aimé avoir un patron comme ça […] Ben M’hidi était impressionnant de calme, de sérénité, et de conviction […] Il me rappelait les chants de la résistance, le chant des partisans : un autre prendra ma place. Voilà ce qu’il m’a dit […] Je savais qu’on ne le reverrait plus ». On lui impute aussi une lettre, prédisant une guerre des clans à venir qui allait « déchirer » l’Algérie après son indépendance. Il a dit : « Je voudrais être soumis à ces tortures, pour être sûr que cette chair misérable ne me trahisse pas. J’ai la hantise de voir se réaliser mon plus cher désir car, lorsque nous serons libres, il se passera des choses terribles. On oubliera toutes les souffrances de notre peuple pour se disputer des places; ce sera la lutte pour le pouvoir. Nous sommes en pleine guerre et certains y pensent déjà, des clans se forment. A Tunis, tout ne va pas pour le mieux; oui, j’aimerais mourir au combat avant la fin ».

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voire aussi

Fermer
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :