FranceLE BILLET DU JOURNews

Le Billet du Jour : A l’origine d’un rapport…oublié !!

Le Billet du Jour

A l’origine d’un rapport…oublié !!

Par : Fayçal Charif

En octobre 2013, des députés Français avaient recommandé dans un rapport que la France accueillerait davantage d’étudiants Algériens tout en souhaitant la création d’un « Office Franco-Algérien pour la jeunesse ». Dans le rapport on pouvait lire : « La France et l’Algérie ne peuvent se tourner le dos. Leurs destins sont entremêlés et cette situation exceptionnelle appelle, dans bien des domaines, des solutions concertées, et donc une coopération étroite et concertée ». Huit députés, de toutes tendances politiques, étaient à l’origine de ce rapport. La mission était présidée par le parlementaire conservateur Axel Poniatowski et le rapporteur était le socialiste Jean-Pierre Dufau. Le rapport insistait également sur le renforcement de « la dimension humaine » de la coopération dans ce domaine en demandant que la France facilite « l’octroi de visas de circulation pour les Algériens ne présentant aucun risque migratoire ». Dans la foulée, les députés invitaient « les autorités algériennes à en faire de même à l’égard de nos compatriotes souhaitant se rendre et s’installer en Algérie ». Ce rapport, commandé et approuvé par la commission des Affaires Etrangères de l’Assemblée, était le premier effectué par des députés Français sur l’Algérie. Il constatait que si les étudiants Algériens constituent la troisième nationalité d’étudiants étrangers en France, seulement 5 000 visas leur sont délivrés chaque année. Le rapport insistait : « Accroître la présence Algérienne dans les universités Françaises est une nécessité. Cela passe par une politique de visas plus adaptée et un effort en matière de bourses ». Et si on interpellait les instances des deux pays pour comprendre ce qui s’est passé ces cinq dernières années.

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
Close