AlgérieLE BILLET DU JOURNews

Le Billet du Jour : Min Djibalina (De nos montagnes) !!!

Le Billet du Jour
Min Djibalina (De nos montagnes) !!!

Par Fayçal Charif

Mounira Amine-Seka, a écrit dans « BABZMAN » que le chant patriotique « Min Djibalina » est une chanson avant-gardiste. Un bel écrit qui vient réveiller nos consciences endormies. On ajoutera seulement, restant dans le cadre de la recherche, que les paroles du poème sont également attribuées Mohamed El Mahboub Stambouli…Aux historiens de se mêler et de nous éclairer.

Voici l’écrit de Mounira Amine-Seka

« De toutes les chansons patriotique, Min Djibalina (De nos montagnes) fut un texte littéraire avant-gardiste, puisque bien avant le 1er novembre 1954, le poète Mohamed El Aid Al Khalifa le déclama au cour d’une fête, en 1931, selon le journal du grand-père du chanteur Abdelhamid Ababsa, connu alors comme étant le poète des tribus.
La musique de ce texte est né dans la nuit du Mawlid Ennabaoui, vers 1942-1943, à travers l’interprétation de la chorale de « Faoudj El Hayet » des scouts musulmans algériens, sur les planches du théâtre municipal de Sétif, dirigée par le martyr Hacène Belkired. Un chant patriotique qui a été repris lors des manifestations du 8 mai 1945, dans la même ville.
Bien qu’une discorde persiste quant au véritable adaptateur du texte, dans l’ouvrage de Mr M. Bechichi, ‘Chants patriotique pour l’Algérie’, paru aux éditions SNED, 1998, il est mentionné que l’adaptation était signée de Mohamed  El Hadi Cherif, connu sous le nom de Djennadi, mais qu’il faille laisser le temps et le soin aux analystes pour se prononcer là-dessus. Se référant au témoignage de Mohamed Salah Ramdane, auteur des chants scouts, Mr Bechichi mentionne que le chef scout Hacène Belkired avait interprété ce chant, en 1942, à Constantine à l’issue de la lecture, par Ferhat Abbas, du Manifeste réclamant un nouveau statut pour l’Algérie.
Le chant patriotique était également une forme de lutte qu’utilisaient les scouts musulmans algériens, exacerbant ainsi la fibre patriotique du peuple algérien opprimé.

Mounira Amine-Seka

من جبالنا طلع صوت الأحرار
ينادينا للاستقلال لاستقلال وطننا
تضحيتنا للوطن خير من الحياة
أضحّي بحياتي وبمالي عليك
يا بلادي يا بلادي، أنا لا أهوى سواك
قد سلا الدنيا فؤادي وتفانى في هواك
كل شيء فيك ينمو حبه مثل النباة
يا ترى يأتيك يوم تزدهي فيه الحياة
نحن بالأنفس نفدي كل شبر من ثراك
إننا أشبال أسد، فاصرفينا لعداك
لك في التاريخ ركن مشرق فوق السماك
لك في المنظر حسن ظل يغري ببهاك
نحن سور بك دائر وجبال راسيات
نحن أبناء الجزائر، أهل عزم وثبات

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :