AlgérieNewspolitique

L’autre tripartite : Ould Abbés soutient la Charte

L’autre tripartite

Ould Abbés soutient la Charte

Par : Mohammed CHOUAKI

Djamel Ould Abbès, le Secrétaire Général du FLN, a annoncé ce mercredi que son parti ne s’opposait guère à cette décision mais bien au contraire la “soutient”, ajoutant qu’il n’y a aucun désaccord entre le FLN et le gouvernement”. Il parlait de la Charte du Partenariat sociétaire public-privé, signée à l’issue de la tripartite du 23 décembre 2017. Il a également affirmé qu’ « il n’y a aucun désaccord entre son parti et le gouvernement ».

Voilà que les points viennent d’être mis sur les i pour mieux avancer ensemble dans l’intérêt du peuple qui reçoit les contrecoups de tout malentendu qui se produit dans les hautes sphères.

Qualifiant de “pures supputations”, les informations faisant état de l’opposition du Parti aux décisions de la Tripartite, M. Ould Abbes a déclaré que le FLN, Parti majoritaire, “soutient la charte sociétaire”.

Estimant que le secteur privé est “complémentaire au secteur public”, il a ajouté que le Parti “préfère le partenariat avec le secteur privé qu’avec des investisseurs étrangers”.

Le SG du FLN a soutenu en outre que la préservation des secteurs économiques stratégiques est “un principe irréversible”.

Par ailleurs, il a indiqué que cette réunion, initiée par le Parti, vient “clarifier la position du Parti FLN concernant les dernières décisions de la Tripartite” et non “renverser” le Premier Ministre, Ahmed Ouyahia, ajoutant que l’objectif de ceux qui affirment le contraire est “la vente de leurs journaux sans plus”.

“Nous ne sommes pas des putschistes et le Premier Ministre est mon allié et il a été nommé par le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika qui est le Président du Parti FLN et ses décisions sont indiscutables”, a soutenu M. Ould Abbès.

Le Parti FLN a salué le nationalisme dont fait preuve le Patronat au service de l’économie nationale ainsi que l’engagement constant de l’UGTA dans la défense des intérêts des travailleurs et son adaptation aux mutations économiques.

Il s’engage, selon le document, à mettre à profit sa position de premier Parti politique, à travers l’ensemble de ses organes et structures, pour la réussite de cette précieuse entreprise qui vise à rassembler toutes les parties autours des questions économiques d’intérêt national.

Ch.M

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
Close