Moyen OrientNews

L’attentat contre Rami Hamdallah, une tentative de mise à mort de la réconciliation nationale

L’attentat contre Rami Hamdallah, une tentative de mise à mort de la réconciliation nationale

L’ambassadeur de l’Etat Palestinien à Alger, Louai Aissa a affirmé, mercredi à Alger, que la tentative d’assassinat qui a visé, mardi dans la bande de Ghaza, le Premier Ministre Palestinien, Rami Hamdallah est “une tentative de mise à mort de la réconciliation nationale Palestinienne”, soulignant que la victoire contre l’occupant israélien implique nécessairement de mettre fin à la division interne.

Dans une déclaration à l’APS en marge de l’installation de la commission parlementaire d’amitié Algéro-Palestinienne à l’Assemblée Populaire Nationale (APN), M. Aissa a déclaré que la tentative d’assassinat du Premier Ministre Palestinien hier mardi durant sa visite à la bande de Ghaza est “nonobstant ceux qui en sont derrière, une mise à mort de la réconciliation nationale palestinienne”.

“Le triomphe de la cause Palestinienne ne peut avoir lieu sans l’unité nationale et la fin de l’état de division” a-t-il affirmé ajoutant que cela implique la poursuite du dialogue et l’organisation des élections dans les plus brefs délais.

Il a ajouté que le Premier Ministre Palestinien s’est rendu dans la bande de Ghaza qui vit dans des conditions dures et difficiles, pour le redémarrage de la station de dessalement d’eau et partant, rendre la vie à cette région.

Louai Aissa a indiqué, dans ce sens, que la direction palestinienne “ne pointe pas du doigt le mouvement Hamas dans cette tentative d’assassinat mais considère celui-ci comme partie prenante de la situation nationale”.

Le peuple palestinien “restera au dessus” de ce genre d’évènement, a déclaré M. Louai Aissa, exprimant le souhait de voir la réponse de toutes les factions palestiniennes, à leur tête le Hamas et le Djihad islamique, se concrétiser en allant de l’avant vers davantage de réconciliation. “Nous n’avons de solution que l’unité palestinienne qui est la véritable réponse à nos ennemis”, a-t-il déclaré.

Enfin, le diplomate palestinien a précisé que cette tentative d’assassinat intervient au moment où les Etats-Unis ont appelé à la tenue d’une conférence à Washington sous le slogan “Secourir Gaza” en présence de 19 Etats arabes au côté d’Israël, soulignant le refus de la Direction palestinienne d’y participer, étant donné que l’objectif est de maintenir la division politique et géographique de l’Etat palestinien dans le cadre de ce qui est appelé “le contrat du siècle” pour faire de la bande de Ghaza  un Etat neutre.

Aps

 

 

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voire aussi

Close
Close
Close