L’allocation de base pour étudiants est trop faible si les parents gagnent une fois et demie leur revenu moyen

Les étudiants dont les parents gagnent environ une fois et demie leur salaire normal doivent encore contracter des prêts supplémentaires ou travailler en plus de leurs études pour pouvoir joindre les deux bouts. C’est ce qu’a rapporté mardi l’institut budgétaire Nibud.

La bourse de base sera réintroduite au cours de l’année académique 2023/2024. La bourse doit permettre d’abaisser le seuil financier pour étudier. Les étudiants recevront une bourse de base et, en plus, une bourse supplémentaire de 401 euros maximum, qui dépend du revenu des parents.

L’idée sous-jacente est que les parents qui gagnent beaucoup peuvent contribuer financièrement davantage aux études de leurs enfants. Mais le montant que touchent les enfants dont les parents gagnent ensemble une fois et demie le salaire modal (environ 55 000 euros bruts) est trop faible, selon le Nibud.

Lire aussi:  Augmentation des salaires et accords sur la charge de travail pour le personnel au sol de KLM

Selon les chercheurs, ces parents n’ont pas la marge de manœuvre financière nécessaire pour verser des centaines d’euros pour l’étude de leurs enfants. Le déficit qui en résulte doit être comblé par les étudiants eux-mêmes, en travaillant ou en empruntant.

Selon le Nibud, un étudiant vivant hors de son domicile aura 786 euros à dépenser chaque mois à la prochaine rentrée universitaire avec une bourse d’études, une bourse complémentaire et une allocation de soins. En 2021, les dépenses d’un étudiant vivant hors de son domicile seront de 1 041 euros en moyenne, ce qui signifie que l’étudiant aura un manque de 255 euros. En raison de l’inflation élevée, ce manque à gagner sera actuellement encore plus important.

Related articles

Share article

Derniers articles

L’accord de Polder sur la lutte contre la crise des coûts est plus éloigné que jamais | Economie

Les employeurs, les syndicats et le cabinet ne parviennent pas à conclure un accord social pour faire face à la crise des coûts et...

Les pays de l’UE se chamaillent encore au sujet d’un éventuel plafonnement du prix du gaz | Economie

Les États membres de l'UE ne sont toujours pas d'accord sur la forme que devrait prendre un plafonnement des prix du gaz et sur...

Groupe d’économistes : le système de points pour le loyer maximum devrait être supprimé | Logement

Abolir par étapes le système d'évaluation des logements (système de points) pour déterminer le loyer maximum d'un bien locatif. C'est ce que conseille au...

Première convention collective importante rompue : les agents d’entretien obtiennent 10,3 % de plus | Économie

La première grande convention collective de notre pays a été ouverte pour réparer le pouvoir d'achat des travailleurs. Environ 16 000 employés du secteur...

Les Ukrainiens réfugiés ont plus de possibilités d’ouvrir des comptes bancaires ici | Economie

Les réfugiés ukrainiens aux Pays-Bas auront plus de possibilités de demander un compte courant. Les banques accepteront à partir de lundi les documents qu'elles...
Lire aussi:  Les ministres de l'UE restent divisés et ne parviennent pas à s'entendre sur le plafonnement du prix du gaz