AlgérieNews

L’Algérie se félicite de l’adoption de la résolution 2259 du Conseil de sécurité entérinant l’accord politique libyen

L’Algérie se félicite de l’adoption de la résolution 2259 du Conseil de sécurité entérinant l’accord politique libyen

ALGER – Le ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel, a affirmé vendredi que l’Algérie se félicite de l’adoption, le 23 décembre 2015, de la résolution 2259 sur la Libye.

Par cette résolution, le Conseil de sécurité de l’ONU a entériné, à l’unanimité de ses membres, l’accord signé le 17 décembre 2015 sous l’égide des Nations Unies et la mise en place de nouvelles institutions chargées de gérer la période transitoire dans ce pays.

« L’Algérie se félicite que ce texte reprend les fondamentaux de la solution politique qu’elle a toujours défendus, notamment en ce qui concerne le respect des principes de la souveraineté, de l’indépendance, de l’intégrité territoriale et de l’unité nationale », a indiqué M. Messahel dans une déclaration à l’APS.

A une question relative au soutien de la communauté internationale et celui de l’Algérie à ces nouvelles institutions, M. Messahel considère qu' »en tout premier lieu, il est impératif que les frères libyens s’approprient la solution politique en ce qu’elle permet au peuple de ce pays frère et voisin de s’unir autour des nouvelles institutions, reconnues par les Nations Unies et la communauté internationale comme  seules et légitimes autorités de la transition, et transcender leurs divergences pour placer l’intérêt de leur nation au-dessus de toute considération ».

Aux termes de cette résolution, relève le ministre, la communauté internationale « est appelée, dans le strict respect de la souveraineté de la Libye, à soutenir et à appuyer les nouvelles autorités pour faire face aux multiples défis politiques, économiques et sécuritaires et de lutte contre le terrorisme pour mettre fin aux souffrances indicibles auxquelles est confronté le peuple frère de la Libye ».

« En cette étape cruciale qui constitue un pas important dans l’aboutissement du processus de règlement durable et définitif de la crise en Libye, l’Algérie, se basant sur l’histoire et le destin communs qui unissent les peuples des deux pays, n’épargnera, pour sa part, aucun effort pour apporter son soutien aux nouvelles autorités comme elle l’a fait par le passé avec les gouvernements précédents de la transition pour que la Libye se projette résolument dans la paix, la stabilité et la réconciliation nationale », conclut M. Messahel.

 

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :