AlgérieEuropeNews

L’Algérie et l’Italie partagent l’urgence et l’exigence de la stabilisation de la Libye (MAE italien)

L’Algérie et l’Italie partagent l’urgence et l’exigence de la stabilisation de la Libye (MAE italien)

ALGER – L’Algérie et l’Italie partagent “l’urgence et l’exigence” de la stabilisation de la Libye, a soutenu samedi à Alger le Ministre Italien des Affaires Etrangères, Angelino Alfano.

“Nous partageons l’urgence et l’exigence de la stabilisation de la Libye, et nous partageons également (le principe) que la destinée de la Libye doit être entre les mains des Libyens”, a-t-il déclaré à la presse, au terme de ses entretiens avec le ministre des Affaires Etrangères, Abdelkader Messahel, réitérant son soutien à l’envoyé spécial de l’ONU en Libye, Ghassan Salamé.

Les entretiens entre M. Messahel et son homologue italien se sont déroulés à la veille de la tenue de la  14ème conférence des ministres des Affaires étrangères du Dialogue 5+5.

La 14ème conférence des ministres des Affaires étrangères du Dialogue 5+5 se tiendra dimanche à Alger sous le thème “Méditerranée occidentale: promouvoir un développement économique et social inclusif partagé et durable face aux défis communs dans la région”.

Le chef de la diplomatie italienne a indiqué, par ailleurs, que la rencontre des 5+5 concernera des sujets “plus vastes”, notamment la méditerranée occidentale, ajoutant que le format de la réunion comme celui qui se fera à Alger était “très important et peut donner beaucoup de réponse”.

Evoquant les relations algéro-italiennes, M. Alfano a indiqué qu’elles sont d'”un excellent rapport et une amitié historique, que nous voulons reconfirmer, aussi bien des relations culturelles, économiques et commerciales” affirmant qu'”aucune ombre” n’existe “dans nos rapports”.

Aps

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voire aussi

Close
Close
Close